Celtics

Les Celtics défoncent San Antonio dans le Texas : 7 victoires en 8 matchs, début de saison validé, on a retrouvé le Boston basketball

Et de sept !

Source image : YouTube

Si la soirée des Celtics a été gâchée par la nouvelle blessure de Gordon Hayward, il ne faut pas oublier que les hommes de Brad Stevens ont sorti une performance de haute volée du côté de San Antonio. Une victoire indiscutable 135-115 qui confirme les très bonnes dispositions actuelles de Boston. 

Forcément, on n’avait pas trop le sourire dans le vestiaire de Boston hier. Quand on connaît l’histoire de Gordon Hayward, quand on sait qu’il revenait bien en ce début de saison, on ne peut qu’avoir le seum en le voyant sortir sur blessure à cause d’une fracture à la main. Car si les Celtics cartonnent depuis la reprise des hostilités, c’est aussi grâce aux bonnes perfs de l’ancien All-Star d’Utah, qui n’est resté que 15 minutes sur le parquet de San Antonio. Sans lui, Boston n’a cependant pas craqué chez les Spurs, au contraire. Les hommes de Brad Stevens ont une nouvelle fois montré leur solidité collective en dominant les Texans dans la plupart des compartiments du jeu, mais surtout dans l’intensité et l’agressivité. Contrairement à la saison dernière où ça pataugeait pas mal, les Verts font aujourd’hui plaisir à voir, eux qui ont tout de même enchaîné une septième victoire consécutive hier après leur défaite inaugurale sur le parquet de Philadelphia. Parmi les joueurs qui ont brillé, on a du Kemba Walker et du Jaylen Brown, dominants au scoring avec 26 pions pour le premier (avec également 5 rebonds et 8 passes décisives) et 30 pour le second (avec 7 rebonds et 3 passes), à un très solide 19/38 au tir. On peut ajouter à cela la contribution de Jayson Tatum (19 points, 7 rebonds, 4 passes, 3 interceptions) et Marcus Smart (16 points, 3 rebonds, 3 passes, 2 interceptions), mais surtout celle du jeune Robert Williams III, qui a réalisé un gros chantier dans la raquette pendant 22 minutes. En mode beast, on a bien senti sa présence (11 points à 5/5, 7 rebonds, 6 contres).

Côté Spurs par contre, c’est un match à oublier. On voit rarement une équipe coachée par Gregg Popovich proposer ce genre de « spectacle ». Comme un symbole, LaMarcus Aldridge a été inexistant et on se demande encore si c’est lui ou un sosie qui était sur le parquet hier soir. Alors qu’il avait marché sur le Thunder lors du match précédent, LMA a cette fois-ci terminé avec… 3 points et 4 rebonds en 26 minutes. Aldridge a particulièrement souffert face à Robert Williams III, pour le plus grand malheur d’une équipe de San Antonio qui connaît une période assez compliquée en ce moment. En prenant 20 points dans la bouche face à Boston, les Spurs ont perdu leur troisième match sur les quatre dernières sorties. Depuis ses trois victoires consécutives pour commencer la saison, la bande à Pop possède un bilan de deux succès pour quatre revers. Deux succès décrochés face aux Warriors et au Thunder, pas vraiment des cadors de la ligue. Donc il va clairement falloir redresser la barre à San Antonio parce que la Conférence Ouest ne fera aucun cadeau. Dès la prochaine rencontre face aux Grizzlies à domicile, on attend des Spurs focus et beaucoup plus engagés qu’hier. On peut compter sur Gregg Popovich pour remettre rapidement les pendules à l’heure.

L’affiche San Antonio – Boston était plutôt alléchante, surtout à un horaire favorable pour nous, mais la rencontre n’a pas livré le duel espéré. Les Celtics ont été bien au-dessus d’une équipe texane décevante, et il n’y a pas grand-chose à redire. Allez, next.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top