Los Angeles Clippers

Kawhi Leonard réagit aux comparaisons avec Michael Jordan : la frontière est fine entre blasphème et réalité

Kawhi Leonard

On en est déjà là pour Kawhi, des comparaisons avec MJ, et le pire c’est que c’est pas aussi blasphème qu’à l’accoutumée.

Source image : Youtube

Kawhi Leonard avait ni plus ni moins que bouleversé la planète basket lors de sa campagne de Playoffs 2019 avec les Raptors. Il faut dire que le script était beau. L’ailier n’avait pas joué la saison précédente, s’était retrouvé à l’autre bout de la map NBA pour intégrer une nouvelle équipe, et avait mené cette dernière au premier titre de son histoire. Après un nouveau déménagement cet été, The Klaw a fait connaissance avec une nouvelle équipe et un nouveau coach. Mais ce qui ne change pas, ce sont les éloges prononcés à son sujet. Et ça va même très loin !

Parti exporter ses services sous le soleil de Los Angeles, Kawhi est devenu le premier MVP des Finales à quitter son équipe championne à l’intersaison. Adieu le froid du nord, bonjour les palmiers et la grosse voix de Doc Rivers pour rompre le silence du vestiaire. Ce dernier n’a d’ailleurs pas attendu longtemps pour émettre la plus belle des comparaisons entre son franchise player et un certain arrière portant le numéro 23 et sévissant dans les 80 et 90. Le coach des Clippers s’est exprimé dimanche auprès de Ohm Youngmisuk pour ESPN.

« Il n’y a pas de morphologie plus proche de Michael Jordan que celle de Kawhi, et je le dis surtout pour ses mains et sa longueur de bras. […] Une partie de son jeu s’en rapproche aussi, son in-between game, et ça lui a pris toute une vie. »

Déjà au courant de ce rapprochement alors qu’il était encore sous contrat avec les Raptors, le kid de Californie a cette fois pris la parole pour répondre à son entraîneur. Comme vous pouvez vous en douter, on reste dans l’humilité et la contenance comme toujours avec le quinzième choix de Draft quel que soit le sujet abordé, même une comparaison avec Michael Jordan.

« Le simple fait de pouvoir être reconnu pour mes talents et pour tout le chemin parcouru pour arriver là où je suis maintenant montre que tout le travail que j’ai fait porte ses fruits. […] Oui bien sûr que c’est un gars que j’ai étudié [MJ, ndlr]. C’est quelqu’un dont tout le monde s’inspire pour sa compétitivité et sa manière qu’il avait d’approcher chaque match. On essaye de copier ce qu’on peut de lui et de l’incorporer dans notre jeu. »

Comparer quiconque à MJ peut relever du blasphème, tant le statut iconique de His Airness va au-delà même du monde de la balle orange et des générations. Mais il faut admettre que certains moves, certaines attitudes et certains instants de Kawhi tendent à rappeler Jordan. Les micro séquences où Leonard agrippe le ballon à une main pour la faire passer au-dessus de la tête de son défenseur sont une référence directe à l’arrière des Bulls. Tout comme ce turn around fadeaway à mi-distance, avec une efficacité similaire. Et comment ne pas mentionner la domination des deux côtés du terrain, avec de la défense irrespirable sur l’homme et des interceptions venues d’ailleurs ? Comme il le dit si bien, Jojo était une référence pour tout le monde mais il lui vouait un culte particulièrement poussé comme en ont témoigné ses anciens coéquipiers de San Diego State cet été. Quand tout le monde était en train de célébrer une victoire, The Klaw était dans sa chambre en train de mater des mix de Sa Majesté en boucle. Tout s’explique.

A seulement 28 ans, le natif de la banlieue de Los Angeles est déjà en lice pour obtenir trois titres dans trois franchises différentes (il y a un autre concurrent pour ce record qui, comme par hasard, joue dans la même ville et au même poste). La simple comparaison entre Jordan et Leonard, révèle beaucoup sur la considération actuelle du phénomène qu’est Kawhi aujourd’hui.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top