News NBA

Nick Young pourrait arrêter sa carrière s’il ne reçoit aucune offre : une bouteille à la mer envoyée sur les plages de Californie

Nick Young

Si jamais vous jouez le titre, appelez moi.

Source image : Denver Nuggets

A part un passage de vingt jours à Denver pour quatre petits matchs disputés avec les Nuggets au mois de décembre, Nick Young a passé son temps à attendre désespérément l’appel d’une des 30 franchises de la Ligue la saison dernière. Toujours sans nouvelle pour le moment, cela pourrait bien signifier que l’heure de la retraite est arrivée pour Swaggy P.

L’intersaison touche tranquillement à sa fin pour laisser place au début de la saison régulière. Une période où les joueurs qui devaient se faire couper de l’effectif le sont pour réduire chaque roster à une liste de quinze noms et deux two-way contracts. Cependant, nous n’en sommes pas à notre premier exercice d’amateurs de NBA et nous savons que d’ici quelques semaines des blessures surviendront… Et les general manager devront s’activer afin de rééquilibrer leur équipe pour ne pas se faire détacher au classement. C’est justement dans ce cas précis que les vétérans toujours sans contrat se présenteront le sourire aux lèvres pour offrir leurs services. Tel est le cas de Nick Young. Coupé par les Nuggets l’année dernière, l’arrière drafté par les Wizards se retrouve aujourd’hui sans équipe ni proposition et rejoint le club des vétérans en attente d’un signe, un message. Sur cette liste, on retrouve des joueurs comme Joakim Noah, Jamal Crawford, Melo ou encore Gérard… Leur heure de gloire déjà loin mais le talent et l’expérience encore bien là. En ce qui concerne Nick Young, on parle d’un joueur à 11,2 points de moyenne en carrière avec une précision à trois points qui peut toujours s’avérer utile. Néanmoins, son manque de rigueur, notamment en défense, joue en sa défaveur dans cette course des vétérans au chômage. Mais le joueur de 34 ans ne compte pas attendre indéfiniment que quelqu’un vienne le chercher et n’hésitera pas à tout arrêter, comme il le dit à Complex lors d’une interview.

« C’est un peu comme l’année dernière. Si rien ne se passe, je prendrais ma décision et ce sera fini. Plus de Swaggy P. »

Une phrase qui vient nous déchirer le coeur quand on se rappelle les moments de gloire du shooteur. A l’image de ce fameux tir contre les Knicks en 2014… Mais n’oublions pas que l’on parle d’un champion NBA. D’ailleurs, il cherche une franchise qui va jouer les Playoffs. Du coup, les Warriors ne l’intéressent plus trop mais apparemment il serait chaud pour retourner aux Lakers qu’ils voit bien gagner cette année. Bizarrement, on n’avait entendu aucune envie de son côté la saison passée. Plutôt opportuniste le Swaggy P. Malgré tout, l’ancien arrière des Dubs ne semble pas tant préoccupé que ça par cette histoire. Il profite de sa famille, travaille sur sa Most hated fashion line et se lance dans le monde du podcast. Un emploi du temps chargé, même sans le basket.

Champion NBA il y a deux ans, Nick Young se retrouve aujourd’hui parmi la liste des vétérans en attente d’une franchise. Pour l’instant toutes les équipes de la Ligue lui lâchent un gros Vu. Mais qui sait, avec les blessés et les problèmes qui arriveront, peut-être que l’une d’entre elles s’offrira les services de Swaggy P pour une dernière danse.

Source texte : Yahoo! Sports/Complex

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top