Cavaliers

Kevin Love déclare sa flamme aux Cavaliers : une vague d’amour qui n’arrange pas tout le monde à Cleveland

Kevin Love Cleveland Cavaliers

En voyant ça, on se dit pourquoi pas le garder après tout ?

Source image : Youtube/Fox Ohio

Alors qu’on pensait l’histoire entre Cleveland et Kevin Love sur le début de la fin, le principal intéressé s’est manifesté récemment pour affirmer son attachement à la franchise. Dommage pour les Cavaliers qui espéraient sûrement obtenir son aide pour lui trouver une nouvelle maison.

Voilà maintenant cinq ans que Kevin Love offre ses services à la franchise de Cleveland. Des résultats mitigés sur le plan personnel avec quelques blessures mais surtout de magnifiques épopées aux côtés de J.R. Smith et LeBron en Playoffs. Finalement, l’ailier fort a un bilan plus qu’honorable de quatre Finales NBA, dont un titre en 2016 dans l’Ohio. Le seul et unique remporté dans l’histoire de Cleveland. Alors forcément, ça créé des liens. Pour certains plus que d’autres visiblement, car après le départ du King, on pensait Kéké abandonné et sur des envies de départs. Il n’en est rien. Malgré une dernière saison pour le moins décevante, tant par le niveau de jeu de l’équipe que par son temps de jeu réduit par les blessures, Kevin Love demeure fidèle et souhaite continuer avec les Cavs. Certes, il ne sort pas de la meilleure saison de sa vie avec 17 points, 11 rebonds de moyenne et un pourcentage de 36% au tir. Résultat à pondérer avec le très peu de matchs joués puisqu’il a seulement 22 rencontres à son actif sur l’exercice 2018-19. Mais l’ancien de Minnesota désire toujours contribuer dans l’effectif comme il le clame haut et fort à Chris Fedor de Cleveland.com.

« Je veux être ici, je l’ai toujours dit. Même en sachant que c’est la NBA et que c’est un business. Après ce qu’il s’est passé à l’été 2018 et cet été, il y a eu un vrai changement donc on ne peut pas savoir ce qui va se passer. »

Un beau message. Mais après une dizaine d’années en NBA, Love n’est pas naïf pour autant. Il sait très bien que la franchise de l’Ohio est en pleine reconstruction et que de fait, sa place est menacée. Désormais, les Cavs vont tout miser sur les jeunes, notamment Colin Sexton et Darius Garland. Alors, on pourrait comprendre que le club entreprenne de trader le champion 2016 contre des petits tours de draft, comme ça, au hasard. Et ça ne devrait pas être un problème. Malgré un contrat s’élevant à une somme de 91,5 millions de dollars sur trois ans, l’ailier fort garde une bonne valeur aux yeux des différentes franchises de la Ligue. On pense ici aux rumeurs qui circulent du côté de Miami ou Portland, des défis qui peuvent se révéler très intéressants pour Kevin L’Amour. Pour le moment patientons, et laissons profiter les fans de Cleveland qui pourraient voir partir le dernier All-Star de leur équipe avant février.

En plein dans son prime, Love pourrait relancer sa carrière en allant jouer le titre avec Lillard, ou batailler pour les premières place de l’Est avec Jimmy Butler en Floride. Tout dépendra du choix effectué dans les bureaux des Cavs. Le garder en tant que leader-vétéran ou collecter des picks de Draft ?

Source texte : Cleveland.com

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top