Pelicans

Zion Williamson marche sur les Bulls et porte les Pelicans vers la victoire : prochaine victime s’il vous plaît ?

29 points à 12/13 au tir pour son deuxième match avec les Pels. Et ce n’est que le début…

Source image : NBA League Pass

Les New Orleans Pelicans affrontaient les Chicago Bulls hier soir. Un match qui pouvait s’avérer intéressant, avec deux équipes en reconstruction et un vivier de jeunes à potentiel à leur disposition. De nombreuses pépites à observer donc, mais c’est bien Zion Williamson qui a éclaboussé la rencontre de son talent.

Quelques jours après avoir déjà impressionné face aux Hawks, le produit de Duke confirme pour l’instant la hype avec un nouveau match de haut niveau la nuit dernière. Après avoir inondé le Top 5 de mardi matin, le rookie vient aider sa franchise à dominer les Bulls dans une rencontre plutôt agréable à regarder. Zion a fait étalage de tout son talent offensif, en alternant entre transitions et pénétrations. C’est ici que l’on voit toute la puissance que son physique hors normes lui apporte. Le rookie semblait inarrêtable lorsqu’il s’élançait vers le cercle. D’ailleurs, son pourcentage en témoigne, 12/13 au tir, dommage on était à un petit shoot de la perfection. Tout cela nous donnant un bilan de 29 points, 4 rebonds et 4 passes, Zion s’étant même permis de distribuer quelques caviars. Un véritable récital pour le phénomène de Louisiane et on commence à imaginer doucement la domination que peut imposer le numéro un de Draft sur les parquets NBA. Et ce n’est pas l’entraîneur des Bulls Jim Boylen qui va dire le contraire (via ESPN).

« J’ai été étonné de la maîtrise de son corps pour quelqu’un d’aussi massif. J’ai été épaté de constater à quel point il semblait parfois ne pas pouvoir atteindre le cercle, et pourtant il le faisait. »

Plus globalement, on a eu droit à une confrontation portée sur l’attaque avec une victoire finale des Pelicans sur un score de 127-125. Chicago a notamment réalisé un troisième quart-temps à la Warriors en scorant 45 points en 12 minutes. Bref, le public s’est régalé au United Center, d’autant plus avec les rebondissements de fin de match. En effet, les Bulls maîtrisaient plutôt bien leur sujet. Un jeu collectif agréable pour une répartition de la marque équitable, en notant tout de même le bon match de Zach LaVine et ses 28 points à 10/16 au tir. Tout cela nous menait à un avantage de 21 points en faveur des Taureaux, qu’ils dilapideront en encaissant un 41-18 dans le dernier quart. Eh oui, il y a quatre quart-temps, même en pré-saison. La victoire revient donc aux Pelicans, emmenés par Zion Williamson qui finira meilleur scoreur de la rencontre. Aussi, on précisera la bonne performance de l’ensemble du banc de New Orleans. L’autre rookie Nickeil Alexander-Walker a notamment affiché un rendement intéressant avec 13 points et 7 passes en 19 minutes, malgré un manque de réussite au shoot (4/12). C’est d’ailleurs grâce à cette second unit que les Pels ont pu revenir dans le match pour finalement l’emporter.

Une performance de haut niveau pour Zion Williamson, et un bilan de 2-0 pour New Orleans en ce début de pré-saison. Tout se passe pour le mieux en Louisiane. Si le rookie continue sa montée en puissance, on a presque peur de ce qu’il va faire à ses prochains opposants.

2 Commentaires

2 Comments

  1. Reebool

    10 octobre 2019 à 12 h 17 min at 12 h 17 min

    Ne pas oublier de contextualiser et voir qu’il a le pire +/- de l’équipe, les New Orleans prenant le bouillon quand Zion est sur le terrain… (et prendre le bouillon contre Chicago il n’y a pas de quoi être fier) 😉

    • killerdescore

      10 octobre 2019 à 18 h 46 min at 18 h 46 min

      Et ?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top