Sixers

Le coach des Sixers Brett Brown annonce la couleur et prévient la Conférence Est : « Je veux la première place »

Brett Brown

Bonjour M. Antetokounmpo, un avis peut-être sur les propos de Brett Brown ?

Source image : NBA League Pass

Éliminés d’une façon cruelle la saison dernière face aux Raptors, les Sixers vont revenir cette année avec de très grosses ambitions. On est désormais bien loin du Process, c’est l’heure de gagner. Et on ne parle pas d’un titre de division là. Il n’y a qu’à écouter les propos de Brett Brown pour s’en rendre compte. 

Pendant des années, les Sixers ont squatté les bas-fonds de la Conférence Est. Cinq saisons de suite avec un bilan négatif, dont trois campagnes horribles avec moins de 20 victoires au compteur. Les fans de Philly ont beaucoup souffert durant cette période, certains ont même été dégoûtés à vie du basket, mais cela a permis aux Sixers de récupérer du lourd à la Draft avec Jahlil Okafor Markelle Fultz Joel Embiid et Ben Simmons. Derrière ce duo de feu, la franchise de Philadelphia est redevenue un poids lourd de l’Est et elle veut désormais prendre le pouvoir. Forcément, quand vous enchaînez deux saisons à plus de 50 victoires, que vous avez énormément de talent avec deux jeunes phénomènes, et que vous restez sur deux éliminations au stade des demi-finales de conf’, vous ne voulez pas en rester là, surtout avec le départ d’un certain Kawhi Leonard, le Sixers killer, à l’Ouest. Il y a quelques jours, le coach Brett Brown s’est exprimé devant les médias de Philly concernant la saison à venir et a clairement affiché les ambitions de son équipe (via le Philadelphia Inquirer).

« Je veux obtenir la première place. […]

Nous restons sur deux saisons à 50 victoires. Nous avons un All-Star de 25 ans, un autre de 23 ans. Cette année, nous avons la meilleure équipe que j’ai eue à ma disposition. Nous avons le banc le plus profond, nous avons des vétérans, nous avons des hommes, nous avons des pièces. Elton Brand (le manager général, ndlr) a fait un sacré boulot. […]

Nous avons les capacités pour gagner un titre NBA. »

Voilà, c’est dit. Brett Brown n’a pas voulu tourner autour du pot. Finir le plus haut possible à l’Est, remporter la Conférence et ensuite le titre, c’est l’objectif, rien de moins. Dans une NBA très ouverte cette saison, les Sixers font vraiment partie des candidats crédibles pour jouer au basket en juin. Certains pointeront du doigt, à juste titre, les départs de joueurs importants, que ce soit Jimmy Butler, l’un des meilleurs two-way players de la ligue, ou le sniper JJ Redick, qui était très important dans le système Sixers de par sa capacité à planter de loin et à être une menace constante sans ballon. Sauf que dans le même temps, Philadelphia a réussi à compenser ces pertes en ajoutant notamment du Josh Richardson et du Al Horford à l’effectif. L’ancien arrière de Miami reste sur une saison à 16,6 points, 3,6 rebonds et 4,1 passes décisives, ses meilleures stats en carrière, tout en ayant pesé en défense. Quant au vétéran Horford, on ne le présente plus, on sait à quel point il est solide dans la raquette des deux côtés du terrain. Bref, le roster a de la gueule et mis à part les Bucks de Giannis Antetokounmpo, on ne voit pas quelle équipe pourrait vraiment rivaliser avec eux à l’Est cette saison.

Brett Brown a clairement affiché les ambitions de son équipe, et il est bien conscient qu’une nouvelle élimination avant les Finales NBA serait un échec qui pourrait lui coûter sa place. Les Sixers ont deux All-Stars, ainsi qu’un borderline All-Star avec Tobias Harris, et d’autres éléments de qualité pour former une équipe ultra compétitive. Va falloir faire le boulot sur le terrain à présent.

Source texte : Philadelphia Inquirer 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top