Nets

Kyrie Irving revient sur la débâcle Celtics et fait son mea culpa : « En tant que leader, j’ai échoué »

Très touché par le décès de son grand-père en octobre dernier, Uncle Drew avoue qu’il n’a pas été exemplaire l’an passé.

Source image : YouTube

Chaque année, le Media Day permet de récolter les premières vraies interviews par rapport à la saison à venir. C’est un moment toujours intéressant à voir, surtout pour les équipes qui ont recruté du lourd pendant l’été. C’est le cas évidemment des Nets cette année, et on avait hâte d’écouter Kyrie Irving, discret durant l’intersaison. Ce dernier a dit beaucoup de choses intéressantes et est notamment revenu sur l’épisode Celtics, qui s’est mal terminé.

Nous sommes le 4 octobre 2018. Ce jour-là, Kyrie Irving annonce devant le public de Boston ses intentions de prolonger aux Celtics. À ce moment-là, personne n’imagine Uncle Drew quitter la mythique franchise de Beantown, considérée alors comme le favori de l’Est par beaucoup de spécialistes. Sauf qu’on connaît tous la suite. Lors de la Free Agency 2019, Kyrie a posé ses valises à Brooklyn. Une signature pas vraiment surprenante vu tout ce qu’il s’est passé durant la saison à Boston. Entre les résultats décevants et l’ambiance pourrie dans le vestiaire, les fans des Celtics ont vécu une année à la con alors qu’ils étaient déjà prêts à voir leur équipe prendre le pouvoir à l’Est. Au milieu de ce marasme, Irving a clairement joué un rôle à travers son leadership assez chelou. Des déclarations pas toujours très inspirées envers ses coéquipiers, une distance avec ces derniers, un body langage loin d’être exemplaire, tout ça sous fond de rumeurs de départ suite à sa déclaration « Demandez-moi le premier juillet ». Bref, c’était un beau bordel. Lors du Media Day des Nets vendredi, Kyrie est revenu sur cet épisode et ce changement radical de comportement entre début octobre et la suite de la saison. Si l’on en croit ses propos, le décès de son grand-père a joué un grand rôle dans tout ça, mais ce n’est pas pour autant qu’il se cherche des excuses. Au contraire, Uncle Drew a fait son mea culpa notamment par rapport à ses anciens coéquipiers de Boston.

« Après le décès de mon grand-père, le basket était la dernière chose à laquelle je pensais. Le plaisir que je prenais en jouant au basket m’a été enlevé. J’avais une certaine expression faciale tout au long de l’année et je n’ai laissé personne m’approcher. Cela m’a vraiment gêné. Je n’ai pas fait ce qu’il fallait pour suivre une thérapie afin de pouvoir gérer la perte d’une personne aussi proche. Ça ne m’était jamais arrivé avant, donc j’ai répondu d’une façon qui ne me ressemblait pas, et je devais reconnaître cela. […]

J’ai laissé tombé ces gars. Je ne leur ai pas donné tout ce que je pouvais leur donner durant cette saison, surtout par rapport à toutes les pièces qu’on avait. Ma relation personnelle avec eux était bonne, mais en tant que leader dans cet environnement qui essayait de rassembler tout le monde, j’ai échoué. »

Désormais, du côté des Nets, Kyrie Irving voudra se montrer plus honnête avec ses copains pour éviter de revivre une telle situation. On ne sait pas si cette déclaration va changer le mindset des fans des Celtics à son égard, mais Uncle Drew a en tout cas donné une vraie explication sur son comportement en se montrant vulnérable. C’est peut-être le premier signe d’une évolution sur cet aspect. Seul l’avenir confirmera ou pas cela. Ceci étant dit, il est certain que Kyrie sera l’un des joueurs les plus suivis cette saison. Il va non seulement jouer au sein d’une nouvelle équipe, mais il devra surtout sortir une belle campagne après le désastre de l’an passé. Et on ne parle pas uniquement de basket là. La saison dernière, Irving a proposé du lourd sur les parquets mais c’est vraiment dans son rôle de leader qu’il a foiré. Aux Nets, il devra montrer qu’il peut endosser ce costume et faire progresser une équipe de Brooklyn qui possède de grosses ambitions.

Kyrie Irving a donc profité du Media Day pour mettre un peu de lumière sur cette sombre campagne 2018-19. Chacun prendra ces propos comme il le souhaite, mais Uncle Drew s’est montré humble et semble avoir appris de ses erreurs passées. De bon augure pour les Nets.

Source texte : Media Day Nets / ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top