Bulls

Zach LaVine veut enfin goûter aux Playoffs : ah bah les vacances à rallonge, ça doit vraiment être fatiguant au bout d’un moment

Zach LaVine

Gagner deux concours de dunks, c’est bien. Emmener son équipe en Playoffs, c’est un autre délire.

Source image : YouTube

Zach LaVine a l’air bien chaud à l’aube de cette nouvelle saison NBA. De retour en forme après ses pépins physiques qui ont marqué sa fin de campagne 2018-19, il est déterminé pour enfin faire quelque chose de sérieux avec les Bulls. Et oui, aller en Playoffs en fait partie… apparemment.

La saison dernière, Zach occupait – un peu de force – le rôle de franchise player. Avec 23,7 points par match, il était le leader des Bulls. Avait-il les épaules pour ce rôle ? Sans doute pas au début, mais quand il faut un patron, il faut un patron. L’année passée, LaVine avait été privé de sa fin de saison à cause d’une blessure au genou droit, qui avait empêché le numéro 8 de jouer les dix derniers matchs de la régulière. Aujourd’hui de retour en forme, il a déclaré au micro de Fansided qu’il se sentait prêt à affronter une nouvelle campagne avec tous ses gars, et cette fois il ne compte pas partir en vacances au mois d’avril.

« Je vais bien, je suis en bonne santé, je suis prêt à commencer la saison. Je veux jouer tous les 82 (matchs, ndlr) l’année prochaine – en fait, je veux jouer plus que 82, je ne veux pas rentrer à la maison en avril. Je suis en NBA depuis cinq ans et je vais entamer ma sixième année. J’ai eu de grosses soirées en NBA, mais je n’ai pas joué le moindre match de Playoffs. J’ai hâte d’essayer de me battre pour ça. »

L’année dernière, la franchise de Chicago avait une fois encore vécu une saison plus que décevante. Avec un bilan de 22 victoires pour 60 défaites, elle n’avait accroché que la 13ème place à l’Est et on voyait tout le chemin qui restait à parcourir malgré la présence de jeunes joueurs prometteurs comme LaVine évidemment, mais aussi le rookie Wendell Carter Jr. et le sophomore Lauri Markkanen. Mais entre les blessures, le fiasco Jabari Parker et le licenciement de Fred Hoiberg après un début de saison complètement foiré, les Taureaux ont connu une campagne galère.

Cette année, les Bulls vont tenter de faire un saut dans la bonne direction en s’appuyant notamment sur leur noyau de jeunes joueurs (LaVine, Markkanen, Wendell Carter Jr., le rookie Coby White…) et quelques recrues qui pourraient aider Chicago à décoller un peu. Les arrivées de Tomas Satoransky et du vétéran Thaddeus Young peuvent faire du bien, et il ne faut pas oublier qu’Otto Porter Jr. n’a joué que 15 matchs sous le maillot de Chicago l’an passé après avoir été transféré de Washington début février. On peut donc s’attendre à une progression de la part des Taureaux, mais personne ne les voit vraiment en Playoffs. LaVine le sait très bien mais ça n’a pas l’air de lui faire peur, au contraire.

« Tant que nous n’aurons pas montré le calibre de jeu dont nous sommes capables, nous ne serons pas dans les discussions pour les Playoffs. De toute façon, ce ne sont que des spéculations pour les gens qui jugent cela, alors j’ai l’impression que c’est une bonne chose. Tu y vas avec l’envie de leur donner tord. C’est toujours bon de surprendre les gens. »

Les Bulls en Playoffs ? Peu de gens y croient et Zach LaVine le sait. Maintenant, ça peut être une bonne occasion de surprendre le monde de la NBA, car il y a quand même pas mal de talent du côté de la Windy City.  

Source texte : Fansided

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top