Mondial

Le coach allemand prévient les futurs adversaires des Bleus : « Défensivement il n’y a pas d’équipe plus talentueuse que la France »

On a une réputation à tenir maintenant.

Source image : Twitter @FRABasketball

L’entrée en lice dans une compétition internationale est toujours un piège pour les équipes ambitieuses. Pour la France, le piège était double puisqu’elle affrontait les Allemands ce dimanche, équipe la plus dangereuse au sein de ce Groupe G. Même si les Bleus se sont faits peur en fin de match, le résultat final est satisfaisant avec une victoire 78-74 qui lance magnifiquement cette Coupe du Monde. Le coach adverse a tenu à prévenir les futurs adversaires des Bleus.

Malgré quelques frayeurs, l’Équipe de France a bien géré son entrée en matière. Pourtant, il y avait de quoi flipper puisque l’équipe de Vincent Collet a lâché cinq de ses six dernières confrontations en ouverture des grandes compétitions internationales. Leur début de match a été impressionnant, tout particulièrement défensivement où les Bleus ont tenu leurs voisins d’outre-Rhin à 4 points à la fin du premier quart temps. Le message était clair, aucun panier facile ne sera accordé. Rudy Gobert (5 contres) et Nico Batum montraient l’exemple, enchaînant les bonnes interventions défensives. C’est au moment où le sélectionneur a fait sortir ses titulaires que les compatriotes de Dirk Nowitzki ont trouvé un second souffle. A la baguette de ce comeback, un Johannes Voigtmann en mode Chef Curry (25 points en sortie de banc pour le pivot) et le meneur du Thunder qui retrouve son adresse et son altruisme (23 points, 8 assists). Après avoir mené de 24 points, nos Bleus se retrouvaient sous pression et il faudra un grand Fournier (26 points, 10 rebonds) dans le quatrième quart temps pour sceller cette victoire et bien lancer ce Mondial. Il ne faut pas non plus oublier la performance énorme d’Amath M’Baye qui a délivré son meilleur match en Bleu au meilleur des moments, compilant 21 points à 8/12 aux tirs et 4 rebonds. C’est en conf de presse d’après match que les deux coachs et Vavane ont pu donner leur ressenti sur ce match et ce qu’il représente pour la suite de la compétition.

« On a commencé exactement comme on le voulait. On a été très impressionnants en défense pendant les huit premières minutes. Les Allemands n’ont pu rentrer qu’un panier mais je pense qu’ils n’ont pas eu un seul panier facile durant cette période. Et c’est parce que les joueurs étaient impliqués, très agressifs, intelligents. » Vincent Collet

« Globalement c’était une belle victoire. Le premier match est toujours piégeux. On voulait bien faire et bien jouer. C’est une bonne victoire, au suivant. » Evan Fournier

« Défensivement, je ne pense pas qu’il y ait une équipe plus talentueuse que la France dans ce tournoi. » Henrik Rödl (coach de l’Allemagne)

Vincent Collet va clairement pouvoir se servir de cette première mi-temps pour préparer la suite. Une défense de fer qui ne donne rien à ses adversaires, c’est exactement ce que le sélectionneur veut voir pendant 40 minutes. Le coach allemand prévient donc les prochains adversaires de nos Bleus que l’accès au cercle sera difficile. Désormais, il va falloir que la second unit se mette aussi au niveau. Repositionné en sixième homme de luxe, Nando De Colo devra élever son niveau de jeu après être passé totalement à côté de ce premier match (3 points à 0/3, 5 balles perdues). Pour le reste, ce n’est qu’un premier match de compétition et tout ne pouvait pas être parfait. Les Frenchies vont maintenant se concentrer sur leurs deux prochains rendez-vous contre des adversaires plus faibles sur le papier, la Jordanie et la République Dominicaine. L’objectif, au-delà de la victoire, sera de trouver les bons automatismes en attaque notamment, pour arriver dans les meilleures conditions au deuxième tour où les choses sérieuses commenceront pour nos Français.

Une première victoire qui fait du bien pour nos Bleus. L’ADN défensif de l’équipe s’est fait ressentir et a laissé des marques aux Allemands. Vavane et sa bande ont maintenant deux matchs pour se régler avant d’être à 100%. Une nouvelle génération qui donne envie d’y croire…

Source texte : YouTube

1 Comment

1 Comment

  1. Alceste Poquelin

    2 septembre 2019 à 20 h 00 min at 20 h 00 min

    J’ai pas du voir le même match que lui…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top