Pelicans

Josh Hart a appris son trade sur Twitter : premiers concernés et derniers au courant, bienvenue en NBA

Source : Youtube

En même temps, les Lakers aurait même filé les statues autour du Staples Center pour récupérer Anthony Davis.

Source image : YouTube

Cette année, la folie des transferts a redistribué les cartes dans la Grande Ligue. Mais là où le système est discutable, c’est que les franchises ne sont pas toujours au top quand il s’agit de communiquer à leur joueur qu’il vient d’être envoyé à des milliers de kilomètres. Un manque d’estime selon certain, comme pour Josh Hart qui a appris qu’il avait été échangé par les Lakers sur les réseaux sociaux.

De nos jours, Twitter est la plateforme d’information la plus rapide au monde pour le grand public. Quelques mots provenant d’un compte certifié repris par des milliers de curieux et c’est comme ça qu’éclate une bombe sur la toile. Les meilleurs insiders comme Adrian Wojnarowski ont bien compris le concept et balancent en priorité leurs breaking sur le petit oiseau bleu. C’est ainsi que parfois, des joueurs apprennent qu’ils doivent faire leurs valises à cause d’une notification Twitter. On a connu mieux niveau gestion humaine de la part d’une équipe et pourtant le cas est de plus en plus fréquent. C’est ainsi que Josh Hart a expliqué à Robby Kalland du LightHearted Podcast les condition dans lesquelles il avait appris qu’il avait été transféré à la Nouvelle-Orléans. Un moment qu’il a très peu apprécié et qu’on pourrait qualifier d’un clair manque de respect envers les joueurs, premiers concernés mais finalement les derniers au courant.

« Je l’ai vraiment appris par Twitter. Mon agent m’a appelé et juste avant que je décroche mon téléphone j’ai entendu mon frère dire ‘Oh, f*ck’ en arrière-plan. Sur le coup, je suis genre, qu’est-ce qui se passe ? Je joue aux jeux vidéo, je chill alors je décroche le téléphone. ‘Yo mec, je crois que tu as été échangé.’ ‘Hein, quoi ? Tu penses ? Qu’est-ce que tu veux dire par tu crois ?’ ‘Je te rappelle.’ Alors je vais sur Twitter et je vois ça comme,’OK, c’est intéressant.' »

Car Josh Hart n’est pas le seul à avoir été pris au dépourvu par sa franchise. Cette saison, Harrison Barnes a subi une violente désillusion puisqu’il a été tradé en plein match ! Imaginez-vous en train de vous démener pour faire gagner votre team et apprendre à la fin de la rencontre que ça fait 30 minutes que cette équipe n’est plus la votre. En 2017, Boogie avait appris juste après le All-Star Game qu’il n’avait pas besoin de rentrer à Sacramento puisqu’il venait d’être échangé dans la ville hôte, à New Orleans. Il avait donc pu profiter de la situation pour kiffer avec son nouveau pote tout juste élu MVP du match des étoiles. Mais la plupart du temps, cela n’est pas aussi joyeux. Des mecs qui sont trimbalés à droite à gauche et qui sont prévenus par des tweets, il y a quand même plus respectueux pour des joueurs de basket professionnels. Josh Hart à également insisté sur le fait que même si les trades font partie du métier, il y a une façon correcte de l’annoncer au joueur en question.

« Avec les joueurs, le plus important c’est la communication. Si quelque chose arrive, c’est le jeu et on va se débrouiller. Tout ce qu’on demande c’est de savoir qu’il est possible que ce genre de truc arrive. Ne nous laissez pas l’apprendre sur Twitter. »

Comme quoi, même si les joueurs NBA ne sont pas à plaindre financièrement, il arrive que les dirigeants leur manquent pas mal de respect. Sans oublier les familles des joueurs qui doivent subir leurs nombreux déplacements. Alors même si cela fait partie du jeu, il y a quand même une bonne manière de le faire.

Source texte : NBC Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top