Dossiers NBA

Le courrier des lecteurs TrashTalk – best of saison 2018-19 épisode impartialité : LeBron, le GOAT des messages

Courrier des lecteurs TrashTalk

On a relu tout le courrier reçu et on se pose toujours une question : au final, on est des fanboys ou des haters de tout le monde ?

Source image : @artkor7

Jour après jour, nous sommes submergés par vos messages sur les différents supports. Comme nous n’avons pas toujours le temps de vous répondre immédiatement entre nos apéros avec Gérard et l’explication du mot défense à Mike D’Antoni et James Harden à Houston, voici tout de même un florilège de vos questions, avec bien entendu nos avis, à la sauce TrashTalk. Vous préfériez quand on vous laissait sans un message en retour, avouez-le…

Nous espérons que vous saisirez le second degré de nos réponses, le trashtalking ne faisant pas de mal parait-il. Et que vous pardonnerez les fautes d’orthographes dans les questions, la traduction est parfois difficile avec certains dialectes. Nous tenons également à rassurer les esprits chagrins, toutes ces questions ont reçu un retour – plutôt – sérieux de notre part.

Magnifique votre goat… on sent la sérénité des lakers avec un tel joueur… de merde.

Le GOAT de qui ? Je peux me tromper mais personne dans l’équipe n’a affirmé cela [NDLR : Sondage dans l’équipe, 50% s’en tapent du GOAT, 50% pensent que c’est Gérard].

Nan nan… Y a une liberté de parole, mais lorsque lbj se baladait en po cette année contre les raptors, y a des choses qui ont été dites. Va falloir assumer maintenant. Bonne journée

Je maintiens, personne dans l’équipe n’a dit que LeBron James était le GOAT. Si tu as un problème avec lui, et bien c’est le tien pas le nôtre.

Il va falloir assumer [NDLR : LeBron James vient de faire son sublime 0/2]

Assumer quoi ? Le fait que tu fasses une fixette sur LeBron et qu’on s’en branle ? Oui je confirme.

C est clair que je pourrai aussi me désabonner de ce group d amateurs il est vrai.

En effet.

Mais non Il y a la liberté de parole, et vous allez prendre cher.

Tu n’as pas encore quitté la page ? Besoin d’un tuto ?

Bonjour je suis désolé d’avance d’écrire ce message mais là faut arrêter un moment. Quand LeBron fait un march pas terrible (quand même en triple double) vous lâchez 3 articles pour le dénigrer et quand il fait un super match rien du tout ??? Honnêtement je trouve ça dégueulasse cette haine que vous avez tous envers lui et je trouve ça dommage qu’on le ressente pour une page qui se doit d’être 100% neutre au niveau des équipes et des joueurs… Bref très déçu ces derniers temps de vos articles et pas seulement concernant LeBron, beaucoup de joueurs dont de sacré perf et vous n’en parler pas assez mais par contre dès que un joueur star fait une prestation pas terrible là vous allez tout faire pour le dénigrer encore plus. Vraiment je suis deçu…

Nous aussi nous sommes un peu déçus, il nous a fallu plus de quatre semaines pour passer de plus gros suceurs de LeBron à haters. On tentera de le faire sur moins de trois jours la prochaine fois.

Bonjour, d’abord j’adore votre site, votre travail et votre côté décalé !
Mais pourquoi chambrer mes mêmes équipes tout le temps, pourquoi ne pas aussi chambrer les équipes comme new Orléans qui ne se retrouve qu’avec des débutants dans la ligue, pourquoi ne pas chambrer les warriors qui se prennent pour le centre de la terre depuis 2 ans, les Celtics et les Lakers ont toujours eu droit à un traitement particulier ce qui est normal, mais Miami quelle situation merdique… Les spurs… Philadelphie ça pue cette année.
Je vous suivrais quoi qu’il arrive ! Soyez sans pitié avec tout le monde.

C’est marrant parce qu’on nous accuse d’être des haters des Warriors. Ce qui signifie qu’on a dû leur mettre quelques beaux tacles. On ne parle même pas d’Alvin Gentry, qui aux dernières nouvelles est toujours le coach des Pelicans… bref, quand une situation mérite critique, on répond présent. C’est probablement juste que les Lakers ou les Knicks, pour ne citer que les exemples les plus connus, offrent des opportunités quotidiennes de raillerie. Quant au Heat et aux Spurs, on avoue avoir un peu peur des représailles de Pat Riley ou Gregg Popovich et nous retrouver avec une tête de cheval dans notre lit, voire être exilés dans un goulag. Nous sommes des pleutres.

Voilà pour cette seconde partie du best-of du Courrier des Lecteurs de la saison 2018-19. GOAT ou pas GOAT sur les parquets, LeBron James est le meilleur pour faire exploser notre boîte aux lettres. On se demande s’il faut vraiment le remercier pour cela. Par contre on lui fait confiance pour de nouveau nous ramener de beaux spécimens l’an prochain pour cette rubrique, et si vous êtes vraiment bons, on réservera même un emplacement spécial Lakers chaque mois. On est trop des fanboys haters.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top