Pistons

Officiel : Michael Beasley pour un an aux Pistons, il a donc fallu qu’il soit suspendu pour trouver une équipe

Et sinon, il en pense quoi Melo ?

Source image : YouTube

Finalement, l’aventure de Michael Beasley en NBA n’est pas encore terminée. On ne s’y attendait pas trop étant donné les nouvelles de ces derniers jours mais B-Easy vient de retrouver une nouvelle franchise dans la Grande Ligue. Prochaine étape ? Les Pistons.

Quand Mister Shams Charania de The Athletic a balancé la news sur son compte Twitter, on a regardé par deux fois pour être sûr qu’il n’y avait pas d’erreur. Oui, Michael Beasley vient de trouver un accord avec une équipe NBA malgré sa récente suspension de cinq matchs pour violation du règlement anti-drogue de la ligue. On attendait plus un retour en Chine, où il avait signé en février dernier après avoir été transféré par les Lakers puis coupé par les Clippers, mais c’est bien dans la Grande Ligue que Mike va poursuivre son chemin. Et c’est donc du côté de Detroit, avec Blakounet et Dédé, que le numéro 2 de la Draft 2008 débarque. Shams annonce un deal pour un an mais n’a pas donné plus de précisions sur le contrat. D’après lui, B-Easy « veut signer un deal qui lui donne une vraie opportunité » d’intégrer l’effectif des Pistons. On peut donc s’imaginer que c’est un contrat non garanti. La franchise de Detroit possède actuellement 14 joueurs avec un contrat garanti et il reste ainsi un dernier spot à prendre. Il faudra donc suivre l’évolution de la situation mais c’est déjà une victoire pour Beasley d’avoir une opportunité malgré sa suspension et ses antécédents. On vous rappelle que pendant ce temps-là, Carmelo Anthony est toujours à la recherche d’une équipe. On dit ça, on dit rien hein.

Si Michael Beasley intègre le roster final, il va apporter une option offensive en sortie de banc sur les ailes. La saison dernière, aux Lakers, il a connu une campagne compliquée avec notamment les problèmes de santé et le décès de sa mère. Il a raté plusieurs matchs en début de saison avant de revenir. Au total, Beasley n’a joué que 26 rencontres, dont deux en tant que titulaire, pour seulement 10,7 minutes de moyenne. Autrement dit, il a plus chauffé le banc qu’autre chose dans la Cité des Anges, mais il faut dire qu’il s’est quand même montré productif quand il a pu fouler les parquets avec 7,0 points par match à 49% au tir. À 30 piges, le talent offensif du bonhomme est toujours là et il peut donc encore servir pour apporter un peu de punch en sortie de banc, même s’il faudra pas trop compter sur lui de l’autre côté du terrain. On peut noter aussi qu’il va retrouver celui qui a été sélectionné juste avant lui lors de la Draft 2008, à savoir Monsieur Derrick Rose. Bah oui, les deux sont issus de la même classe et étaient en concurrence à l’époque pour le premier choix. D-Rose a finalement été sélectionné en number one par Chicago, tandis que Beasley est parti à Miami derrière. Dommage pour les Pistons, on est aujourd’hui en 2019.

Cette arrivée de Michael Beasley aux Pistons est donc une nouvelle plutôt surprenante au premier abord, mais l’ancien Laker va avoir l’occasion de relancer sa carrière NBA, une fois de plus. Et sinon, il en pense quoi Melo de cette histoire ?

Source : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top