Knicks

Bobby Portis se voit bien comme le prochain sixième homme de l’année : et sinon, il en pense quoi le GOAT Lou Will ?

Bobby Portis

Quand tu cherches la concu.

Source image : YouTube montage

Le nouveau Knickboy Bobby Portis nous fait part de ses ambitions pour la saison prochaine sous son nouveau maillot. Avec un contrat de 31 millions sur deux ans dans la franchise new-yorkaise, pas question de se donner des objectifs faciles à atteindre. Et pourquoi pas aller chercher des récompenses individuelles lors des NBA Awards.

C’est donc le trophée de sixième homme de l’année que Portis a dans le viseur. Et avec l’absence de stars au rayon des arrivées de cette Free Agency du côté des Knicks, un bon petit roster sérieux s’est mis en place avec de la profondeur de banc. Malgré la concurrence dans toute la Ligue pour obtenir ce trophée, Bobby Portis est prêt, et il le dit pour le New York Post :

« Je me vois comme un candidat pour être sixième homme de l’année. L’année dernière j’étais dans la course au début de la saison, en jouant bien. C’est du passé maintenant bien-sûr. Certains diront que je suis fou. J’ai le sentiment que ça viendra un jour. Je sais très bien m’adapter à mon rôle »

Avec des stats de 14,2 points et 8,1 rebonds la saison dernière sous le maillot des Bulls et des Wizards, c’est sûr qu’on ne parle pas d’un bras cassé. Attention aux Knicks la saison prochaine qui auront un banc qui pourra rivaliser avec les meilleurs de la Ligue, en tout cas selon Portis, avec : Marcus Morris, Allonzo Trier, Taj Gibson, ou encore Wayne Ellington. Plusieurs joueurs expérimentés qui n’auront pas peur de sortir du banc et continuer d’apporter l’intensité nécessaire. Portis n’est pas contre l’idée de faire partie de cette armada, du genre qui va à la guerre pendant que les titulaires se reposent. David Fizdale aura donc le choix sur le poste 5 entre Mitchell Robinson et Bobby Portis, même si on aurait même envie de croire que la solution Portis en titu pourrait être la meilleure. Mais comme l’a dit le principal intéressé, starter ou sortir du banc ça ne le dérange pas.

Portis apportera son talent offensif au Madison Square Garden cette saison, pour des fans toujours dans l’attente d’avoir une équipe de basket qui gagne plus de la moitié de ses matchs. Bobby reste en tout cas capable de faire de grosses soirées au scoring quand il en a l’opportunité, comme lors de son premier match sous la maillot des Wizards la saison dernière avec 30 points à 12 sur 18 aux tirs. Il devait être véner après le transfert Bobby. Les Knicks auront besoin de cet apport offensif, eux qui ont besoin de garder leur adversaire au score même quand les remplaçants sont sur le parquet. A New York ça sent bon la jeunesse prête à éclore, malgré les critiques concernant l’absence de star, et un cinq majeur composé de Smith Jr-Barrett-Knox-Randle-Robinson pourrait voir le jour, en laissant néanmoins le banc des joueurs de qualité. Ne reste plus qu’à David Fizdale de répartir les minutes équitablement pour aller gagner le plus de matchs possible, et pourquoi pas aller toquer à la porte Playoffs, SOYONS FOU.

Bobby Portis a signé chez les Knicks dans le but d’apporter de l’impact dans la raquette, que ce soit en tant que titulaire ou sur le banc. Malgré les nombreuses équipes remplies d’atouts sur le banc, le voilà qu’il présente sa candidature pour le titre de sixième homme de l’année. Le dernier intérieur à avoir reçu le prix ? Lamar Odom lors de la saison 2010-2011.

Source texte : The New York Post

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top