News NBA

Officiel : Jimmer Fredette file vers le Panathinaïkos, le gars est définitivement trop fort pour la NBA

Jimmer Fredette

Bon vent Jimmer, ce fut un plaisir.

Source image : YouTube

Après un passage aussi rapide que l’éclair en Summer League, Jimmer Fredette s’envole finalement vers la Grèce et le Panathinaïkos pour deux ans. L’Euroleague ce sera une première pour lui, attention à la future légende…

C’est l’histoire d’un scoreur fou qui quitte le circuit NBA. Pour la centième fois au moins. Après plusieurs tentatives de retours en dans la Grande Ligue, tout ne s’est pas passé comme prévu pour Jim, une nouvelle fois. Au bout d’un moment… quand ça ne veut pas, ça ne veut pas, et il parait difficile aujourd’hui d’imaginer de revoir Fredette retenter sa chance en NBA. Surtout à 30 ans, quand tes jambes commencent à te dire que la fin approche. Le passage entre la fac et la Grande Ligue était peut être la marche de trop, et vu la descente c’est  peut-être même plus qu’une marche. En Summer League cette saison, il n’aura donc joué que deux petits matchs dans le roster des Golden State Warriors. Après… deux défaites face aux Kings et aux Lakers, c’est suite à la deuxième de ces deux rencontres que Fredette a pris la décision de quitter les siens. Premièrement parce qu’il avait des envies d’ailleurs, puis pour éviter de se blesser dans la recherche de son nouveau club. Depuis Jimmer a donc trouvé une nouvelle chaussure à son pied, dans l’un des clubs les plus historiques du basket européen :

Le Panathinaïkos c’est du lourd, le challenge est tout aussi excitant malgré les billets en moins dans la poche. Le club grec reçoit pour sa part un joueur qui pourra peut-être faire péter tous les records de scoring qui existent. On rappelle qu’en Chine où il jouait la saison dernière, il avait réussi a scorer 75 points dans un match… Le scoring c’est comme le vélo ça ne se perd jamais, et même si le niveau de la CBA pose toujours autant question, on s’attend tout de même à quelques chaudes saillies de la part du joufflu sniper. Mais attention car dans notre vieux continent ça sait jouer au basket. Et si vous connaissez l’Euroleague à travers Luka Doncic… c’est que vous avez pris un très mauvais exemple car Luka rendait tout trop facile. Le Panathinaïkos a connu les Playoffs de l’Euroleague la saison dernière en se classant sixième, mais c’est malheureusement face à l’ancienne équipe d’un certain matador slovène que le Pana a été éliminé. Avec des minutes de jeu digne de son talent et de bons systèmes pour s’épanouir, il n’y a aucune raison de voir échouer Fredette en Grèce. Espérons maintenant pour lui qu’il puisse retrouver la joie de marquer plus de 70 points dans un match, même s’il devra pour cela se sortir de barbelés qu’il n’a lus connu depuis fort longtemps. Allez, challenge ?

C’est d’un ton triste que nous sommes obligés de laisser filer notre bon vieil ami Jimmer Fredette vers de nouvelles aventures. Il a su nous faire rêver d’un avenir grandiose (au moins pour un an), mais espérons maintenant que la talent puisse éclater en Euroleague, dans une compétition où les anciens joueurs NBA commencent à se multiplier.

 

Source texte : RealGM

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top