Mavericks

Officiel : Dorian Finney-Smith prolonge aux Mavericks pour 3 ans et 12 millions, en voilà une belle affaire dis donc

On valide !

Source image : YouTube

Décidément, les prolongations de contrat sont à la mode à Dallas cet été. La preuve encore une fois avec Dorian Finney-Smith, qui vient de signer un nouveau deal avec les Mavericks pour continuer l’aventure dans le Texas. Un joli coup pour la franchise de Mark Cuban. 

Et un de plus qui revient ! Depuis le début de l’intersaison, les Mavs ont prolongé du monde et DFS est le dernier en date. Trois ans de plus pour 12 millions de dollars, voici les chiffres du nouveau contrat de l’ailier de 26 piges, qui était agent libre restrictif. Et quand ce n’est pas Woj, c’est Shams Charania de The Athletic qui balance l’info. Pour rappel, avant l’ami Dorian, la franchise de Dallas a mis une blinde sur Kristaps Porzingis, tout en conservant bien au chaud Dwight Powell, J.J. Barea et Maxi Kleber. Allez, on repart tous pour un tour les mecs. D’après les dernières rumeurs, même le concierge de l’American Airlines Center aurait prolongé son contrat du côté de Big D. En fait, on se demande pourquoi les cow-boys ont recruté Seth Curry quand on sait que le frérot de Steph n’a pas évolué à Dallas l’an dernier. Ah mais oui, c’est vrai, le bonhomme a déjà joué sous les couleurs texanes par le passé, on se disait bien qu’il devait y avoir un lien quelque part. Bref, c’est limite une secte là. Pour en revenir à Finney-Smith, parce que c’est quand même de lui dont on parle à la base, ce sera l’occasion de poursuivre sa belle progression dans un environnement qu’il connaît bien puisqu’il joue chez les Mavericks depuis le début de sa carrière en 2016.

Non drafté à sa sortie de l’université de Florida, Dorian Finney-Smith a été signé par Dallas et a réussi à se faire une place chez les Texans, jusqu’à devenir un élément important de la rotation. La saison dernière, sa troisième en NBA, il a disputé 81 matchs dont 26 comme titulaire (deuxième de l’effectif en termes de minutes jouées au total !), et a franchi un vrai palier en tournant à 7,5 points et 4,8 rebonds en 24,5 minutes de jeu, le tout à 43,2% au tir. Mais là où il fait beaucoup de bien à l’équipe, c’est à travers son apport dans sa propre moitié de terrain. Parce que le mec, il est bien relou quand il s’agit de défendre. Ailier de 2m03, DFS est un joueur pas facile à jouer qui peut en plus défendre sur plusieurs postes. Il a le profil pour être un vrai spécialiste et s’il continue sa progression en attaque, notamment à trois points où il a dépassé pour la première fois la barre des 30% l’an dernier (31,1% de réussite du parking), il peut devenir encore plus intéressant. Clairement, à seulement quatre millions la saison, les Mavericks ont un joueur de qualité pour pas cher, même s’il a plus que doublé son salaire par rapport à la saison 2018-2019. Au sein d’une équipe désormais guidée par le duo Kristaps Porzingis – Luka Doncic, il pourrait être très précieux dans l’ascension attendue des Mavericks.

Une belle affaire donc pour Dallas, qui garde là un de ses meilleurs éléments défensifs pour pas grand chose. Il sera désormais intéressant de voir l’évolution de DFS au sein du collectif des Mavs. A noter également que la franchise texane a encore plus de 20 millions de dollars à dépenser cet été et il faudra donc surveiller les joueurs qui pourraient potentiellement arriver à l’aile. 

Source : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top