Blazers

Officiel : Anthony Tolliver rejoint les Blazers pour 1 an, un vieux briscard pour compléter le banc de Portland

On va finir par croire que Neil Olshey est un hyperactif à force d’annoncer des deals toutes les deux heures.

Source image : Youtube

On continue encore de parler de Portland en ce début de Free Agency. Quelques heures seulement après avoir récupéré Hassan Whiteside dans un échange avec le Heat, les Blazers continuent de renforcer intelligemment leur banc avec l’acquisition d’Anthony Tolliver.

Ça bouge encore dans l’Oregon. Alors qu’on prédisait un été plutôt calme aux Blazers après la prolongation record de Damian Lillard, ils font parler d’eux à peu près toutes les heures depuis deux jours. A peine eu le temps de dire au revoir à Aminu et Harkless ou de faire un coucou au grand Whiteside et à Mario Hezonja que c’est désormais le vétéran Anthony Tolliver qui débarque chez les Pionniers. Selon Shams Charania de The Athletic, l’ailier-fort des Wolves arriverait sur le banc de Portland pour une saison, avec un contrat à 2,6 millions à la clé. Un recrutement plutôt intelligent pour le renforcement d’une second unit qui commençait à se vider avec les départs successifs. A 34 ans, Tolliver retrouve une franchise qu’il a connu il y a plus de dix ans, mais dans une rôle qui sera tout autre et qui pourrait ne pas forcément lui déplaire.

Avec Tolliver, on a un papi qui a vu du pays, et qui saura fournir un paquet de conseils aux jeunes Blazers. Passé par neuf franchises dont les Hawks, les Pistons et plus récemment les Wolves, il déposera ses valises dans une franchise qu’il avait connue pour jouer seulement deux petits matchs avant d’évoluer en G League, il y a maintenant dix piges. Désormais, c’est dans un rôle intéressant qu’il débarque, puisque  son profil d’ailier-fort shooteur pourrait bien faire les affaires de Terry Stotts en sortie de banc. Si lors de la saison passée à Minneapolis il n’a tourné qu’à 5 points, 2,7 rebonds et 0,7 passe en 16 minutes de jeu, il a aussi shooté à 37,7% du parking ce qui pourrait bien coller dans l’effectif des Blazers. Le bonhomme intéressait pas mal de franchises, mais c’est finalement dans une équipe qui est en train de reconstruire son banc que papi Tolliver a décidé d’aller. Il ne nous a pas fait une déclaration en parodiant The Decision comme il nous avait régalé en partant pour les Wolves, mais son arrivée dans l’Oregon n’en reste pas moins intéressante à suivre. Alors pour l’instant, pas question de rajouter des stars chez les Blazers, on prend des gars qui ne coûteront pas cher, et qui pourront apporter en sortie de banc. Ce vieux briscard capable d’artiller à trois points, qui coûtera 2,6 patates sur un an, colle bien à la stratégie des Blazers en ce début de FA en tout cas.

Anthony Tolliver continue son tour de la NBA, et c’est Portland qui va pouvoir en profiter. Les Blazers continuent de reconstruire intelligemment leur banc, et il y a de fortes chances qu’on entende encore parler d’eux les prochains jours.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top