Mondial

Team USA commence à imaginer son roster discount : Kemba Walker, Anthony Davis et James Harden devraient en être

Vincent Collet

Voici la tête d’un homme qui a un plan nommé Paul Lacombe.

Source image : TrashTalk

Ce sera l’évènement de la fin de l’été, une fois que l’on se sera fadé les Finales NBA, la Draft, les NBA awards, le mariage de Jean-Claude, la Big3 League, la Summer League et la free agency, dédicace à ceux qui pensent qu’on fait des ronds avec nos pouces tout l’été. La Coupe du Monde en Chine se déroulera du 31 août au 15 septembre, dessert à un fabuleux repas estival, et elle devrait une nouvelle fois nous offrir la présence d’un roster démentiel côté Team USA.

On en a pris l’habitude depuis le milieu des années 2000, décennie de basket un peu bizarre lors de laquelle les Américains se faisaient régulièrement taper par l’Argentine, la Yougoslavie, Porto-Rico ou le Zimbabwe. Finies les mauvaises blagues, désormais Team USA se déplace pour désosser la concurrence comme à la belle époque et cette année ne devrait pas déroger à la règle, à moins que Fabien Causeur ou Nando De Colo n se transforment en Super Sayans de niveau infini. Le roster de Team USA ? Il est pour l’instant composé de tous les américains jouant en NBA 35 joueurs, on vous laisse d’ailleurs convulser devant découvrir cette petite listounette :

Team USA

Les premières infos concernant le futur squad de Gregg Popovich ? Il semblerait donc que, selon Marc Stein, Kemba Walker, Anthony Davis et James Harden soient les premiers joueurs locked par le staff cainri.

L’embarras du choix me direz-vous, une news qui ne casse pas trois pattes à un canard me direz-vous, et encore heureux car on souhaite avant tout ici garder de bons rapports avec la SPA. Que dire de ces premières indications ? Qu’elles concernent deux hommes dont l’été sera chaud, comme dirait Eric Charden, deux hommes qui pourraient bien changer de chaumière avant la reprise, surtout un d’ailleurs puisque Kemba ne cesse de répéter à tout va qu’il ne veut pas quitter la belle (mouais) Charlotte. Kemba à la mène, Ramesse sur le backcourt et Anthony Davis dans la peinture, voilà en tout cas qui commence à faire une bonne base, même si… n’importe quels autres joueurs colleraient finalement dans cette phrase, à part peut-être Isaiah Thomas et John Wall, les deux seuls dont on est à peu près sûr aujourd’hui qu’ils ne seront pas du déplacement en Chine. Enfin s’ils veulent, mais pas pour jouer au basket. Les autres infos connues concernant les futures victimes de l’Équipe de France ? LeBron James est le seul absent officiel (tournage d’une bouse cinématographique avec un lapin en 3D), et Zion Williamson pourrait en être pour jouer le rôle du Laettner 92 ou du Davis 2012. A noter également que les douze fantastiques et leurs sparring partners se retrouveront le 5 août à la T-Mobile Arena pour un scrimmage haut en couleur et qu’ils gagneront ensuite la Californie pour enchaîner les lay-ups à l’entraînement avant d’affronter l’Espagne de Rafael Nadal le 16 août à Anaheim, quelques heures seulement après avoir digéré la marquisette du concours annuel de pétanque de Saint-Rémy.

Quoiqu’il arrive cette équipe sera monstrueuse, d’autant plus avec Gregg Popovich à sa barre. Énormément d’enjeux économiques seront joués en Chine (contrats publicitaires, sneakers, branding en tout genres, etc…) mais qu’on se le dise, Team USA ne se déplacera pas pour faire des colliers de nouilles (chinoises). Ça va envoyer du très lourd, on attend des gros +50 des familles mais rassurez-vous, on continuera à dire ici que Paul Lacombe est capable de défendre sur Klay Thompson. Allez, à dans deux mois pour la branlée.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top