Raptors

Preview Raptors – Bucks, Game 4 : qui a le mieux récupéré après le marathon de dimanche ?

Kawhi Leonard Raptors

Après le semi-marathon du Game 3, c’est l’ égalisation obligatoire pour Kawhi et les Raptors.

Source image : Youtube

Vainqueurs d’un sacré duel marqué par deux prolongations ce week-end, les Raptors retrouvent les Bucks à la maison pour égaliser à 2-2, cette nuit, à 2h30. Mais le marathon du Game 3 pourrait laisser des traces et un certain Grec de 2m11 devrait revenir avec le couteau entre les dents après un match bien pourri. Alors, égalisation ou pas ?

Dimanche soir, Toronto retrouvait son public et l’emportait 118-112 pour stopper l’hémorragie à laquelle nous étions en train d’assister depuis deux matchs dans ces finales de Conférence Est. Avec ce duel, on nous avait servi sur un plateau ce qui se faisait de mieux à l’Est depuis le début de la saison, et voilà qu’on se retrouvait avec des Bucks qui dominaient clairement les débats, prenant un petit peu tout le monde de court. Bien nous en fasse, les hostilités ont été relancées avec des Raptors qui sont véritablement allés chercher ce Game 3. Mais à quel prix ? Ce match 3 et cette victoire de Toronto semblent nous montrer à quel point les joueurs de Nick Nurse doivent ramer pour venir à bout de ces Bucks-là. Dimanche, on a eu le droit à un match monstrueux de Kawhi, qui finit à 36 points, 9 rebonds et 5 assists, sur une jambe, comptabilisant ainsi son sixième match des Playoffs à plus de 35 points (record de franchise). Pas la moitié d’un leader. A côté, un Pascal Siakam plus que solide, et un Marc Gasol beaucoup plus agressif, et avec tout ça on obtient des séquences qui font vraiment plaisir à voir dans les rangs des Dinosaures. Pourtant, à la fin, deux prolongations pour venir à bout des Bucks, et des Raptors qui tirent salement la langue. Pour cause, ces Bucks sont capables de tenir la dragée haute à Toronto, pendant près d’une heure, même face à un Kawhi de gala et sans leur leader des grands soirs. Les joueurs de Mike Budenholzer ont dans leur rang des soldats capables de répondre présents quand le patron est à la ramasse. Malcolm Brogdon, George Hill, Brook Lopez… Chacun y est allé de son moment chaud pour tenir le navire à flot.

Pour le Game 4, on pourra aussi s’attendre à un réveil du Freak, qui a bien montré contre Boston qu’il n’aimait pas beaucoup faire ce genre de match bien naze, et que c’était souvent pour revenir bien bien venère derrière. Vu les stats XXL du garçon depuis le début des Playoffs (26,1 points, 13 rebonds et 4,8 assists sans trop forcer), on peut se dire qu’il y a peu de chance de le voir passer à côté de deux matchs d’affilé. Cependant, ils sont bien deux monstres dans ces finales de Conférence. Kawhi est lui aussi en train de nous sortir des Playoffs monstrueux, à hauteur de 32 points de moyenne, 8,5 rebonds et 3,5 assists, et Leonard en mode cyborg c’est loin de faire rire, aussi fun guy soit-il. Même diminué physiquement après ce Game 3, on peut s’attendre à ce qu’il reste dans sa bonne vitesse de croisière. On sait aussi le déclic que peut représenter cette première victoire à la maison pour Toronto, et nul doute que les Canadiens seront conscients de l’importance capitale d’enchaîner avec une deuxième win à la Scotiabank Arena s’ils ne veulent pas se rendre la tâche quasi-impossible. Le Game 3 nous a bien montré que les seconds couteaux étaient capables de se réveiller au bon moment côté Raptors, à l’image d’un Marc Gasol qui avait plutôt déçu jusqu’ici, et ce n’est pas impossible qu’on ait d’autres bonnes surprises pour ce Game 4 (Kyle Lowry, tu nous entends…?).

Sur le papier en tout cas, ce Game 4 fait bien saliver. Les Raptors n’ont clairement pas trop de calculs à faire, c’est maintenant qu’il faut égaliser ou ça risque de bien puer pour eux. On espère que les articulations douloureuses auront eu le temps de récupérer, car il va falloir être au top de sa forme pour stopper le collectif des Bucks et un Giannis qui risque d’être remonté comme une horloge.

1 Comment

1 Comment

  1. Samian

    21 mai 2019 à 21 h 17 min at 21 h 17 min

    Je ne vois vraiment pas comment les raptors vont réussir à s’imposer…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top