Rockets

Preview Rockets – Warriors, Game 4 : s’il y a bien un match qui vaudra double, c’est celui-ci, messieurs vous êtes prévenus

James Harden

Nous aussi on aura les yeux rouges cette nuit, mais ça vaut le coup.

Source image : YouTube

Les Rockets ont fait le taf il y a deux nuits en se maintenant en vie dans la série face à leurs grands rivaux. Ce soir, il va falloir une nouvelle perf’ héroïque pour refaire son retard sur les champions en titre. Ce Game 4 devrait incontestablement conditionner la suite de la série, dans un sens ou dans l’autre, alors malheur au vaincu. 

On vous a vendu et revendu cette nouvelle opposition entre Houston et Golden State, peut-être même jusqu’à overdose. Mais il faut avouer, que, sur le papier, il y avait de quoi s’emballer, et que le blockbuster répond effectivement aux attentes pour le moment. Trois premières batailles accrochées, du drama, de la controverse, un score serré, de grosses perf’ individuelles… bref, la totale quoi. Avec, comme cerise sur le gâteau, un duel au sommet entre deux anciens coéquipiers, qui depuis ont pris d’assaut la Ligue en solo, glanant un titre de MVP chacun. Kevin Durant vs James Harden, ce genre de pur affrontement entre deux scoreurs déjà all-time qu’on espère de tout cœur voir davantage monter en intensité pour la suite de la demie. Pour The Beard, le tout prend même une dimension quasi épique depuis le Game 2, les gros doigts de Draymond Green s’étant retrouvés dans ses yeux. Bon, pas question de s’en servir comme excuse, puisque même avant cet incident, ses pourcentages étaient plutôt aléatoires. Après le mythe de Stephen Curry sans lentilles de contact, bientôt celui de Harden avec les yeux défoncés ? Alors que l’on pouvait le penser diminué, le barbu a claqué le match de mammouth qu’il fallait, 41 gros pions, 9 rebonds, 6 caviars, un shoot de patron dans le money-time, et surtout, une victoire sur le fil en prolongation (126-121), qui permet à H-Town de continuer à exister. On peut dire ce qu’on veut sur l’adresse ou l’impact défensif, mais un MVP en titre à 35 points, 6,7 prises et 5,3 passes dé’ sur la série, ça suffirait pour terrasser à peu près n’importe quelle équipe. Oui, sauf qu’en face, c’est loin d’être les premiers péquenauds venus.

On a suffisamment répété que ces Warriors avaient un roster historiquement pléthorique, tellement que, en préambule de ces Playoffs, on avait un peu de mal à identifier quel Monstar allait véritablement sortir du lot. La réponse à cette question est claire, nette et sans appel, que ce soit pour le premier tour ou l’affrontement en cours face aux Fusées. Si cette campagne de postseason représente bien la dernière danse de Kevin Durant sous le jersey californien, @easymoneysniper est en train de poser une mixtape dont on se rappellera longtemps. Sur ses trois premières sorties face à Houston, on part sur du 36,7 points, à 43,6% au tir, et encore plus flippant, 52,6% du parking, bien utile en attendant que les Splash Bros retrouvent la mire de loin. A cette boucherie offensive, vous pouvez ajouter un rôle tout aussi prépondérant de l’autre côté du terrain, ce qui fait peut-être la diff’ pour l’instant avec son homologue texan. Lors du fameux Game 3, ça a donné 46 unités, à 14/31 et 6/10 de loin… faudrait penser à le calmer un peu non ? Vous trouverez encore des gens qui vous diront que l’albatros de la Baie a choisi la facilité en rejoignant une équipe déjà ultra-cheatée, sauf que là, ça commence à se voir que celui qui fait passer les Warriors dans une autre dimension, c’est KD. Pour l’instant, le gentil Snake a une petite avance dans son mano a mano face à Harden, de même que sa troupe. Mais attention, les cartes ont été re-mélangées et pourraient être rabattues dès cette nuit.

Qui a dit match de l’année en prévision ? En tout cas, tous les ingrédient sont là, même un petit Rocky Balboa vs Ivan Drago made in NBA. Le prochain round, c’est à partir de 3h30 du matin, et ça ne pourra que se finir par KO.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top