Warriors

OMG : Stephen Curry a passé sa carrière à enfiler les shoots… en ayant un problème aux yeux

Stephen Curry
Source image : YouTube

Dans la famille des nouvelles les plus insolentes et stupéfiantes qui existent, celle obtenue via Marcus Thompson de The Athletic ce mercredi est à ranger dans la catégorie all-time. Stephen Curry, qui est considéré comme le meilleur shooteur de l’histoire par de nombreux observateurs, aurait en fait… du mal à regarder l’arceau depuis ses débuts…?

On peut rigoler, on peut soupirer, on peut secouer sa tête ou la prendre à deux mains. Toutes les réactions sont possibles et imaginables, mais c’est surtout le silence qui s’impose quand on voit le fabuleux récit offert par le reporter américain concernant la récente forme de Steph au shoot. Le synopsis est assez simple. Depuis le break du All-Star Weekend, le pyromane de Golden State avait du mal à enchaîner les bonnes performances au shoot. Quelque chose n’allait pas, et il fallait se pencher sérieusement dessus. Est-ce qu’il s’agissait d’une certaine fatigue ? D’un problème technique, physique, mécanique ? La défense portée à son attention ? Ou de rien en particulier ? Du côté d’Oakland, on se grattait le front en voyant l’artiste manquer des shoots qu’il met habituellement les yeux fermés. En tournant à seulement 37% de réussite de loin après la pause à Charlotte, des pourcentages qui feraient rêver pas mal de monde, Steph inquiétait ses proches et même son staff. Sauf que suite à cette mauvaise passe, quelque chose s’est passé. Quelque chose a été trouvé, modifié, pointé du doigt pour remettre en place le poignet le plus incroyable que la NBA ait connu dans toute son histoire. Les bombes sont retombées, et voilà le monstre du scoring de retour avec plusieurs matchs à 5 tirs plantés de 8 bons mètres. Alors alors, de quoi s’agissait-il ? Une simple discussion avec Steve Kerr ? Un peu de repos peut-être ? Ou bien un changement de déplacements permettant au sniper d’obtenir un meilleur rythme sur ses prises de position ? Rien de tout ça. Non, en fait c’est assez simple et hallucinant à la fois, comme vous pourrez le lire ci-dessous. Le numéro 30 des Dubs a opté pour un petit objet fort pratique, qui a totalement modifié… sa vue. Et le récit qui suit a de quoi donner froid dans le dos de ses adversaires.

“J’ai commencé à porter des lentilles. Vraiment, je suis sérieux.”

Pendant toute sa carrière, et même sa vie, Curry a eu un problème avec ses yeux. Il dit qu’il est sujet à un kératocône, qu’on appelle généralement KC dans le milieu médical. Techniquement parlant, il s’agit d’une maladie des yeux qui impose à la cornée, normalement sous forme de cercle, de s’épaissir progressivement pour prendre la forme d’un cône. Cette distorsion a rendu Curry astigmate, ce qui représente une erreur de pénétration lorsque la lumière rentre en contact avec l’oeil. La lumière n’est pas distribuée équitablement dans la rétine, et cela mène à une vision floue ou déformée. C’est une condition génétique avec laquelle Curry est probablement né, bien que de nombreux scientifiques ne savent pas quoi répondre lorsqu’on demande son origine.

Mais attendez. Curry, était aveugle pendant tout ce temps…? Et maintenant il peut enfin voir ?

“C’est exactement ça. C’est comme si le monde entier s’était enfin ouvert à moi.”

Ceux qui ont observé Curry depuis des années ont probablement remarqué ceci : il cligne énormément des yeux. Parfois, il lâchera un regard perçant. Et parfois, il lâchera un regard confus. Mais la plupart du temps, il fera comme il a fait depuis longtemps en développant cette habitude, il ajustera ses paupières pour obtenir une vision plus claire.

Donc… ok. Donc l’homme qui a rentré le plus de tirs à trois-points sur une saison régulière dans l’histoire est en fait astigmate ? Le monstre qui a réalisé une saison de MVP unanime en 2016 avec 50% de réussite au shoot, 40% de réussite de loin et 90% de réussite aux lancers… voyait parfois flou ? Le type qui a envoyé des nuits à 9-10-11-12 et même 13 tirs du parking, sans hésiter une seule seconde, apercevait simplement un truc orange et sous forme de rond à 10 mètres de lui ? L’animal qui sera bientôt le shooteur le plus prolifique de tous les temps à distance devant Ray Allen et qui a des pourcentages à tomber par terre s’est basé sur son instinct jusque là ? Et maintenant il va pouvoir vraiment viser…? C’est plus qu’incroyable, ça n’a pas de mots. Bien évidemment, on exagère, être astigmate ne vous rend pas aveugle, c’est une façon de parler. Mais on est en train de parler de Stephen Curry, la référence all-time des shooteurs, qui en fait voyait mal jusque là. C’est comme si on disait que Michael Phelps avait obtenu toutes ses médailles en ayant une seule phalange à chaque doigt. C’est comme si on disait que Roger Federer avait dominé le game pendant toutes ces années en devant jouer de la main droite, car naturellement gaucher il avait dû apprendre à utiliser son autre mimine pour ne pas abîmer son coude. C’est comme si on disait que le type qui a inventé les baguettes de chez Paul était allergique à la farine. Cela défie le bon sens, c’est juste exceptionnel. Et alors que penser de la suite, Curry étant au sommet de son art et de sa confiance aujourd’hui. Maintenant qu’il arrive à regarder la planche, on va faire comment pour l’empêcher de taper une saison en 50-50-100..?

Oui, c’est donc vrai. Et cela peut donner espoir à tout le monde. Le meilleur tireur de tous les temps est en fait astigmate. La NBA peut reprendre son bon vieux slogan et le remixer pour cette fois : where amazing shit happens.

Source : The Athletic

3 Commentaires

3 Comments

  1. Jojo

    4 avril 2019 à 5 h 11 min at 5 h 11 min

    Est ce qu’ on peut faire encore plus long comme article pour nous dire qu’ il est astigmate ?

    • Alanders

      4 avril 2019 à 13 h 38 min at 13 h 38 min

      Alors que ça aurait pu être un magnifique point de départ à des débats philosophiques comme « le destin existe-t-il? » ou « encore la chance ou le talent, que choisir? »…

  2. Elsheldor

    4 avril 2019 à 22 h 30 min at 22 h 30 min

    Nadal et son bras gauche ont tué le game. Mais sachez qu’il est naturellement droitier et la seule chose qu’il sache faire de la main gauche c’est jouer au tennis.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top