Rockets

Course au MVP : les joueurs ont voté, et pour eux c’est James Harden qui doit repartir avec le trophée

giannis harden

Celui qui flex le plus fort gagne !

Source image : montage NBA League Pass

Le débat sur l’identité du MVP de la saison fait rage, et ce n’est pas prêt de s’arrêter. Giannis Antetokounmpo contre James Harden, un duel à distance à l’issue indécise. Interrogés par The Athletic, les joueurs ont toutefois tranché : le Barbu l’emporte.

Un bon quart de la Ligue. C’est l’échantillon de joueurs interrogés anonymement par The Athletic sur plusieurs sujets. Parmi eux, le plus important de la saison pour les individualités : le trophée de MVP. Depuis des mois, il apparaît évident que la récompense se joue entre Giannis et Harden. Deux joueurs qui enchaînent les performances phénoménales. D’un côté, le Freak, également candidat pour le titre de Meilleur défenseur de l’année, meilleur joueur de la meilleure équipe de la Ligue. De l’autre, la patte gauche la plus destructrice de NBA, qui a aligné une série de 32 matchs à 30 points ou plus, ainsi que de neuf perfs à 50 ou plus. Deux mastodontes, chacun avec des arguments plus que solides à faire valoir. The Athletic a donc demandé aux joueurs de les départager, et les résultats penchent en faveur du Texan. 44,3% des voix pour James, contre 38,9% pour Giannis. Loin, très loin derrière, Paul George récupère 12,7% des suffrages, tandis que Joel Embiid, Kyrie Irving, Damian Lillard et Kawhi Leonard obtiennent une poignée de voix.

Difficile de déceler ce qui a fait pencher la balance d’un côté ou de l’autre. Pour Harden, la banalisation des matchs à plus de 30 points, les nuits de folie et l’excellente forme des Rockets depuis le All-Star Game. Pour Giannis, la régularité des Bucks, l’omniprésence sur le parquet et une polyvalence presque surnaturelle. Rendons-nous compte un instant de ce qu’accomplissent les deux monstres. Le gaucher n’est jamais passé sous la barre des 10 points cette saison, est monté deux fois au-dessus des 60 unités, a réalisé sept triple-doubles, dont deux en inscrivant 50 points au passage, et tourne à 36,1 points, 6,6 rebonds et 7,6 passes décisives de moyenne. Quant au Grec, il compte 31 matchs au-delà de la barre des 30, a réalisé cinq triple-doubles, et a également gobé plus de 15 rebonds à vingt-deux reprises, pour finalement tourner à 27,7 points, 12,5 rebonds et 5,9 passes décisives. Bien sûr, il y a aussi des points noirs : les pourcentages ou les pertes de balles d’Harden, contre les difficultés au shoot de Giannis. Mais l’impression visuelle est bien là : on a affaire à deux tueurs, qui seront des acteurs majeurs des prochains Playoffs. Avec un dernier match de régulière à disputer, tout deux face au Thunder, l’arrière et l’ailier-fort auront chacun une dernière chance de marquer les esprits des votants, pour faire définitivement pencher la balance en leur faveur.

Un dernier match, une dernière opportunité de réussir un chef-d’œuvre. Harden a eu ses 61 points contre les Spurs et les Knicks. Giannis a posé son 52/16/7 sur les Sixers, puis son 45/13/6/5 contre la même équipe. Cependant, le mot d’ordre est « économie » en vue des Playoffs, ce qui pourrait conduire les deux superstars à lever un peu le pied, pour mieux accélérer lors de la postseason. Et les fans des Bucks comme des Rockets ne cracheraient sans doute pas sur une confrontation en Finales… même s’il faudra avant tout éviter le choke.

Source texte : The Athletic

1 Comment

1 Comment

  1. Yata

    10 avril 2019 à 2 h 18 min at 2 h 18 min

    Oula Kyrie dans les votes… Je crois que les joueurs en ont pris de la bonne.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top