Blazers

Preview Blazers – Wolves : le favori n’est peut-être pas celui que vous croyez

Blazers lillard mccollum

les Bro de Rip City vont devoir se reprendre

Source image : NBA League Pass

Belle affiche ce soir dans l’Oregon où les Blazers reçoivent les Wolves pour un choc plus équilibré qu’il n’y parait. Le classement est à l’avantage de Portland mais la dynamique est clairement du côté de Minnesota. Début du match au Moda Center à partir de 4h du matin. 

Si on avait fait cette preview il y a un mois, il est clair qu’on aurait pas chipoté longtemps sur le nom de l’équipe favorite. Portland venait de terrasser les Bucks dans un choc qui avait tenu toutes ses promesses et prenait place confortablement sur le podium à l’Ouest. Dans le même temps, Minnesota continuait de couler avec une quatrième défaite d’affilée avant ce qui allait être le dernier match de Jimmy Butler sous la tunique des Wolves. Et depuis ? Les courbes se sont diamétralement opposées, au point que les deux équipes pourraient se retrouver à égalité ce soir en cas de victoire des hommes de Thibodeau.

On va finir par se demander si la guigne n’est pas passée d’une équipe à l’autre durant le mois qui vient de s’écouler. Depuis leur victoire contre Boston, les Blazers accumulent les défaites : huit en douze matchs, dont six à l’extérieur, le talon d’Achille de l’équipe. S’il faut trouver un facteur de cette chute vertigineuse, Coach Stotts n’a qu’à se retourner vers son banc : sur les six défaites concédées dernièrement par Portland, le banc n’a scoré que 158 points en cumulé, c’est à dire une moyenne de 26 points par match, le plus faible apport de la NBA. Quand on sait qu’il y a un mois à peine, nous vantions les mérites de cette seconde unit, qui pouvait enfoncer le clou contre n’importe quel adversaire, le constat est désormais rude pour le banc des pionniers.

De l’autre côté, Minnesota renaît de ses cendres depuis le départ de Jimmy Butler : neuf victoires en douze matchs et surtout un vrai plus dans tous les aspects du jeu. Défensivement, l’équipe a clairement monté d’un cran au point d’être désormais top 10 aux points encaissés et top 15 au défensive rating, un monde par rapport au début de saison en mode portes ouvertes. Surtout, les cadres ont repris confiance depuis le départ de l’ailier et on retrouve le Karl-Anthony Towns qu’on avait vu ces dernières saisons, dominant poste bas. L’apport de Robert Covington, entre les mains d’un expert défensif retrouvé comme Thibs, peut également faire passer la défense de Minny à un tout autre niveau s’il prend le rôle d’alpha dog défensif, casquette que KAT et Wiggins n’iront pas chercher. S’occupant du meilleur extérieur adverse tous les soirs, RoCo a repris le rôle de 3&D qu’il occupait du temps du Process : tranchant défensivement, il offre du spacing en attaque, notamment à Andrew Wiggins qui ne demandait que ça pour pouvoir attaquer le cercle.

Victoire indispensable pour les Blazers ce soir au Moda Center avant une série de quatre rencontres particulièrement compliquées : à Houston, à Memphis et chez les Clippers avec un intermède contre Toronto à la maison, on a vu mieux. Du côté de Minnesota, ce match est le premier d’une longue série à l’extérieur : ils disputeront ainsi sept de neuf prochains matchs hors de leurs bases, avec notamment un déplacement à Oakland et à Oklahoma. Un bon test pour prouver le renouveau de cette équipe. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top