Bulls

Gros bad : fin de saison pour Denzel Valentine, maintenant regarde les Bulls en chier sur le côté

Denzel Valentine
Source image : YouTube

Il n’a pas joué une seule minute cette saison, et il n’en verra tout façon pas une autre de plus sur 2018-19. Denzel Valentine va se faire opérer à la cheville gauche, on tire un trait sur la saison à peine démarrée.

Alors là, pour le coup, gros bad. Mais le vilain gros bad, celui qu’on ne souhaite à personne tellement il est puissant. Rappelons un peu le contexte pour comprendre la triste situation vécue par Denzel, et en quoi il va être très important de lui envoyer des mots doux. Après une première saison assez intéressante à Chicago, et suite à un parcours NCAA excitant, Valentine bosse sur son jeu et montre quelques petits progrès notables sur son année sophomore. Plus de 10 points, 5 rebonds et 3 passes dans le marasme des Bulls, pas de quoi en faire une paella aux couilles de taureaux, mais avec 39% de réussite à trois-points sur un volume conséquent (5 tentatives par soir), l’arrière faisait tourner quelques regards. Avec sa bonne taille et sa solide vision du jeu, Denzel pouvait aborder la nouvelle campagne en se frottant les mains. Sauf que dès le début du camp d’entraînement, l’optimisme se transforma rapidement en cauchemar. Un simple pépin à la cheville, considéré comme bénin, va tout simplement flinguer le début de saison et maintenant la saison complète du joueur. C’est dire, Valentine devait louper quelques jours de basket à la base, afin de tester sa cheville puis voir comment elle allait réagir. Et bien manque de chance, le corps n’a pas kiffé et c’est aujourd’hui par la case opération que le jeune homme doit passer. L’info est tombée en ce début de semaine via les Bulls, et autant dire que ça tire la gueule dans le camp de Denzel.

Denzel Valentine devait initialement louper une à deux semaines de compétition après avoir foulé sa cheville lors du second jour du camp d’entraînement. Puis une rechute a mené à une autre rechute, et ce lundi les Bulls ont annoncé que le joueur de troisième année sera opéré à sa cheville gauche. Il loupera 4 à 6 mois de compétition, mettant ainsi un terme à sa saison.

Sachant que le joueur en question est adroit à distance et capable de sanctionner balle en main comme en pur catch and shoot, ça fait une arme en moins à caler sur les ailes pour rentrer des tirs. Et pour Chicago ? Ce n’est pas forcément le meilleur des délires. En étant une des équipes qui tente (29) et rentre (10) le moins de tirs à distance de toute la NBA, ne pas pouvoir compter sur Denzel est un vrai handicap. Après, globalement parlant, ce n’est pas comme si ces Bulls visaient le titre ou ne serait-ce qu’une qualification en Playoffs. Il est simplement frustrant de voir un joueur bosser sur son jeu et se défoncer pour devenir une menace à son poste, et maintenant lui infliger une année blanche à cause d’une mauvaise réaction physique. Tant pis pour Chicago, tant pis pour Valentine, et peut-être tant mieux pour Zach LaVine ? Chaud patate depuis le début de saison, l’arrière des Bulls devrait continuer à hériter d’énormes responsabilités offensives, lui qui est déjà bien chargé au niveau des épaules. Une aubaine également pour Antonio Blakeney et Justin Holiday, les deux autres arrières qui espéraient garder la plus petite concurrence possible sur leur poste. Il faudra surveiller la rééducation de Denzel de très près car les rechutes peuvent faire flipper et jouer sur le mental d’un joueur, cette partie étant fondamental dans la réussite de n’importe quel retour au plus haut niveau. On croise les doigts pour lui, en attendant davantage d’informations.

C’est l’infirmerie des Bulls qui est active en ce début de saison, entre Kris Dunn, Lauri Markkanen, Bobby Portis et Denzel Valentine, le staff médical de Chicago a les mains pleines. M’enfin, c’est une habitude dans la région.

Source : NBC Sports Chicago

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top