Nuggets

Mike Malone est finalement prolongé à Denver : coup de poker intrigant chez les Nuggets

mike malone

Les Nuggets font confiance à leur coach, Malone a la patate.

SOURCE IMAGE : BENOÎT CARLIER - TRASHTALK

La saison commence bien du côté de Denver. Les Nuggets se sont tranquillement imposés cette nuit, à l’occasion de leur premier match les opposant aux Clippers. Une première victoire pour les hommes de la Mile High City donc, mais victoire aussi pour Mike Malone, dont le contrat a été prolongé jusqu’en 2021 la nuit dernière. On respire dans le clan du coach.

C’est Adrian Wojnarowski, véritable enquêteur de la CIA d’ESPN, qui nous l’a appris ce mercredi. Le coach des Pépites, arrivé dans le Colorado en 2015, s’est vu prolongé par sa franchise jusqu’en 2021. Alors que son contrat devait se terminer cette saison, les Nuggets ont voulu montrer leur confiance au coach de 47 ans en lui accordant un bonus confiance non-négligeable afin de remettre Denver tout en haut de la mappe NBA. Ce dernier pourra donc aborder la saison 2018-19 en toute sérénité, alors qu’il y a encore quelques mois on parlait de saison test pour lui. Si les analyses varient autour de ses stratégies, le technicien de Denver a globalement fait du bon boulot depuis son arrivée dans les montagnes. Magic Mike a amélioré le bilan des Nuggets chaque saison passée sur le banc, ces derniers avaient gagné 33 matchs sur l’exercice 2015-16 et sortent d’une saison à 46 wins. Bel upgrade, mais pas suffisant pour aller en Playoffs ces deux dernières années (welcome to the Wild Wild West, comme disait 2Pac). Denver est cependant en train de construire quelque chose d’intéressant sur le long-terme, et avec un coach efficace garanti pendant encore trois ans, les Nuggets vont pouvoir évoluer et continuer de s’améliorer.

Car oui, Denver, qui avait déjà un effectif sérieux l’an dernier, a eu l’occasion de se renforcer cet été, limite de quoi faire naître une petite hype dans le Colorado. Nikola Jokic prolongé, le Joker pourra continuer de balancer des no-look à ses potes sur la ligne de fond. Will Barton a lui aussi rempilé avec les Nuggets, après une grosse campagne sur les ailes. Côté arrivée, c’est principalement des paris qui ont été pris par la franchise cet été. Isaiah Thomas tout d’abord : le lutin pourra rebondir après une période difficile depuis sa blessure à la hanche et son départ de Boston. Prévu pour débuter sur le banc, le meneur pourra retrouver le coach qui l’a mis en avant à Sacramento et on l’espère, profiter de sa petite taille pour atténuer les effets de l’altitude sur son corps. La deuxième grosse recrue estivale, c’est Michael Porter Jr, le prospect qui a passé de nombreux mois en tête des mock drafts l’an passé avait vu sa côte baisser après une blessure emmerdante au dos en novembre dernier. Risque pris pour les Nuggets qui ont récupéré l’ailier star de Mizzou à la 14ème place de la Draft. Mais si le joueur, bichonné à Denver, retrouvait son niveau de jeu, ce pourrait être un sale steal pour la franchise et un gros doigt d’honneur aux treize écuries ayant jugé plus malin de ne pas miser sur lui, pour le joueur. Maintenant, il faudra que Malone gère ce roster excitant et nettement mieux les fins de matchs des siens, car le money-time représentait une vraie galère pour Mike ces derniers mois : il faudra être clutch pour pousser les Nuggets jusqu’aux Playoffs cette année.

Denver va être excitant à regarder jouer cette saison. Avec des joueurs comme Jamal Murray, Gary Harris, Paul Millsap et Niko Jokic, les Nuggets ont une équipe très talentueuse et il n’est pas impossible de revoir les chercheurs d’or jouer en mai prochain. En tout cas, le coach a été verrouillé : bien pour la continuité, à vérifier dans la pratique.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top