Celtics

Préchauffage contrôlé : entre 25 et 30 minutes par match pour Gordon Hayward sur le début de saison

Celtics Gordon Hayward Jayson Tatum

Gordon Hayward a pu jouer 24 minutes face aux Sixers, ce mardi. Sans blessure.

Source image : NBA League Pass

Brad Stevens est un homme de parole. Le technicien avait annoncé entre 25 et 30 minutes de jeu pour Gordon Hayward en ce début de saison, afin d’aider l’ailier à préchauffer gentiment. Et bien devinez quoi ? Pour le match d’ouverture, GH a joué 24 minutes de jeu, permettant à tout le monde de se rassurer concernant le beau gosse du Massachusetts.

Lors de la rencontre qui opposait les Celtics aux Sixers ce mardi soir en ouverture de la nouvelle saison NBA, Gordon Hayward a pu de nouveau jouer un vrai match de basket après un an de galère. Pour rappel à ceux qui n’avaient pas vu cette image traumatisante, lors du tout premier match de la saison dernière, le couteau-suisse fraîchement arrivé de Salt Lake City s’était terriblement blessé à la cheville, mettant tous les gens devant leurs écrans à ce moment-là en PLS. Une lourde rééducation plus tard et un bout de pré-saison dans les jambes, Gordie devait participer au match d’ouverture contre Philadelphie, mais sous la surveillance de Brad Stevens et de son staff, jumelles en main. Le coach des C’s veut protéger son joueur en contrôlant le plus possible son temps de jeu, car on ne revient pas aussi aisément d’une telle blessure. Hayward a donc pu profiter de 24 minutes sur le parquet face aux Sixers, et on a revu en quoi Boston s’était jeté sur lui les yeux fermés l’été précédent. Bon placement en attaque, très intelligent défensivement avec quatre interceptions et très propre dans l’utilisation du ballon puisqu’il n’en a pas perdu un seul, l’ailier a été des plus polyvalents en trottinant, et sans perturber sa machine verte. Bien évidemment, d’un autre côté, on comprend que l’ailier originaire de l’Indiana a besoin de rythme au niveau du tir, puisqu’il a terminé la rencontre à 4/12. Pas facile de retrouver la réussite après un an off.

Mais ce sujet n’en est pas vraiment un, la régularité de Gordon reviendra très rapidement. Quasiment autant que son temps de jeu d’ailleurs, on imagine qu’au bout d’un mois ou deux de retour à la compétition, Brad Stevens augmentera progressivement les minutes de son poulain pour au final retrouver le joueur que l’on avait tant apprécié au Jazz. Ses capacités défensives et sa taille vont parfaitement avec le système appliqué par son ancien coach d’université, et sa polyvalence rentre dans le cadre de ce que met en place Brad Stevens, qui adore les joueurs capables de jouer à sur plusieurs postes et de tenir la balle. Le plus dur est maintenant derrière lui, ce premier match marque le retour au plus haut niveau pour Gordon Hayward qui a ressenti énormément d’émotions.

« C’était incroyable d’être de retour pour un match de saison régulière. J’ai eu une grosse montée d’adrénaline pendant les 3-4 premières minutes. Je pense que cette poussée n’était pas que pour moi car les cinq premières minutes étaient un peu bâclées, mais c’était si bon d’être de retour. C’est un grand pas pour moi. »

Soufflez, fans de Boston. La première est gérée. Le prochain test pour Gordon Hayward, c’est dans la nuit de vendredi à samedi face aux Raptors de DeMar DeRozan Kawhi Leonard, des retrouvailles entre blessés de longue date, pas mal comme programme non ?   

Source texte : @BrianTRobb / nba.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top