Cavaliers

Premières images des Cavs 2017-18 : pas de LeBron, mais des séquences solides avec Wade et compagnie

Les Cavs ont lancé leur pré-saison hier soir à domicile, face aux Hawks. Un premier match qui a surtout offert de nouvelles images, concernant les joueurs récupérés cet été : on regarde ça de plus près.

Les Cavs sont-ils en crise ? Les Cavs iront-ils en Playoffs ? LeBron est-il meilleur que Josh McRoberts ? N’hésitez pas à vous lâcher sur les conclusions hâtives, en voyant le résultat final. Atlanta s’est imposé à Cleveland, et quelque part, on s’en branle. Pré-saison oblige, ce n’est pas le score mais bien les attitudes et premières tendances qui nous intéressent. Orphelins de LeBron ce mercredi, lui qui était sur le côté à cause de micro-pépins physiques, les Cavs ont donc pu lancer leur nouveau cinq majeur avec les quatre autres membres auxquels on devrait s’attendre lors de la reprise dans une dizaine de jours. Kevin Love en pivot, Derrick Rose en meneur, Jae Crowder à l’aile, et un duo Dwyane Wade – J.R. Smith qui nous mènera forcément à un choix de Tyronn Lue dans les jours à venir. Lequel sur le banc ? Qui en titulaire ? Pour le moment, pas de réponse. Mais des séquences qui furent plaisantes, notamment sur une première mi-temps gérées par les starters. On commence évidemment avec Love, qui s’est régalé à son nouveau poste en écartant le terrain comme il faut. Certes, les premiers signes de galères défensives ont pointé leur nez, mais on verra ce que cela donnera lorsque le King sera en tenue.

Déjà parfaitement installé dans son rôle de 3&D expert, Crowder a pu apporter son physique, sa jeunesse et son tir extérieur dès le premier match de pré-saison. Même en galopant un minimum, le néo-Cavalier s’est fait plaisir. Pas de surprise concernant Gérard, lui qui a planté sa bombinette de loin en catch and shoot, Wade a quant à lui préféré la jouer playmaking et distribution comme attendu. En fait, ce sont surtout les rotations qui nous intriguent et vont titiller notre curiosité sur les prochains jours. Car si la pré-saison n’offre rien d’autre qu’un flou total sur ce que les remplacements vont donner, les têtes vont forcément changer et il faudra articuler tout ce beau monde dès la reprise. Richard Jefferson et Channing Frye avec le plus gros temps de jeu, qui sera encore là le 17 octobre ? Ante Zizic, Cedi Osman et Jeff Green productifs dès leurs débuts, quid de ces têtes ? En plus de cette question de rotation, il y a celle défensive qu’on abordera avec le temps. Car autant en attaque les Cavs pourraient être dingues à l’Est, autant leur défense pourrait être méchamment ouverte si Tyronn Lue ne trouve pas de mécanisme efficace d’entrée. On attendra les premières rencontres de régulière pour se donner une idée, mais entre cannes usées et taille petite, Cleveland prend un sacré risque… sur le papier.

Encore une fois, ces images sont à prendre à la légère, en barrant le score avec sa main. C’est surtout un premier aperçu, avant le retour de LeBron et donc une préparation collective avant la reprise le 17 octobre.

1 Comment

1 Comment

  1. arvydas forever

    5 octobre 2017 à 12 h 01 min at 12 h 01 min

    pauvre K love, obligé de se farcir ces trou du c*** de wade et james toute une saison, je le plains vraiment lui qui aime le beau basket, il va se retrouver à regarder lebum faire mumuse en attaque et rien en def, et surtout ils vont « jouer » les systemes comme des poussins , comme d’hab…….la pire equipe à voir jouer quand on aime le basket ^^

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top