Cavaliers

James Jones devrait quitter les Cavs : c’est officiel, LeBron n’ira plus en Finales NBA

james jones

« J’ai décidé de chasser une 8ème bague du côté d’Oakland. »

Source image : YouTube

Après avoir géré la re-signature de Kyle Korver tout en enrôlant Jose Calderon, Cleveland s’apprête à compléter la maison de retraite avec le retour de Krilin aka Richard Jefferson. Selon des sources proches de la franchise, James Jones serait prêt à faire le grand saut et mettre fin à sa carrière après 14 saisons dans l’élite. Qu’en pense LeBron James…?

Ce bon vieux Jefferson aurait du quitter le navire après l’incroyable remontée – Warriors blew a 3-1 lead – de son équipe, qui a arraché le titre au panache en 2016. Résultat des courses, le crâne luisant sera présent et plus rayonnant que jamais pour l’édition 2017-2018. Avec près de 5,7 points et 2,6 rebonds de moyenne, le gros en a encore sous le capot et peut apporter énergie et expérience en sortie de bancUn retour essentiel pour les Cavs, qui ne devraient néanmoins pas sortir James Jones d’une retraite auto-programmée. Personne au sein de la communauté NBA n’ignore l’impact que James Jones peut avoir dans le vestiaire. Le joueur rassure et sait comment les porter dans le locker room quand il s’agit de prendre la parole, cependant il ne ferait plus partie des plans de l’équipe. Fort de ses sept finales consécutives – quatre avec le Heat, trois à Cleveland – le joueur incarnait sérénité, sagesse et expérience au sein du roster mais sa place est plus que jamais en danger, ce qui étonne aux premiers abords quand on connait les déclarations de LeBron James à son sujet en 2015, pour ESPN.

« J’ai dit à J.J. qu’aussi longtemps que je jouerai, il ne serait pas loin. Il n’est pas autorisé a arrêter le basket. Je vais donc m’assurer d’avoir une place pour lui dans le roster. Je l’aime, il est le plus grand coéquipier que j’ai jamais eu dans ma carrière. »

Aujourd’hui agent libre, rien ne semble converger dans le sens d’une prolongation pour le vétéran. Fort de 2,8 points à 47% du parking lors de ses 48 apparitions l’année dernière, J.J. est le genre de joueur dont on ne peut mesurer l’impact à la simple ligne de stat. Cette décision ne semble pas avoir été commentée par King James, qui préfère surement continuer de soulever à la salle plutôt que de s’attarder sur les petites affaires de l’équipe. Jones est le véritable porte bonheur de la star, celui-ci a gagné le profond respect de LeBron, qui ne cesse de louer ses qualités humaines et sportives. Mais où est donc passé son amour, son attachement et sa fidélité pour son acolyte de longue date ? Il la veut sa 8ème finale consécutive ? Si Cleveland chute contre les Wizards en demi-finale l’année prochaine, on vous aura prévenu. Cette décision de la direction est surprenante, mais elle est tout aussi logique. Si les Cavs ne veulent pas devenir une maison de retraite d’ici peu, il faut dégraisser, libérer des joueurs pour attirer de la viande fraîche. Tandis que les Warriors ont réussi leur été avec les prolongations de Steph Curry, Shaun Livingston, Kevin Durant, David West et bientôt Zaza Pachulia, la direction s’active en coulisse pour apporter du neuf l’année prochaine. Iman Shumpert a été mis sur le marché, tandis que Jones devrait être remplacé par Cedi Osman, ailier international turc qui évolue actuellement à l’Anadolu Efes dans son pays. Allez, enfin du mouvement dans l’Ohio…

Une page se tourne si James Jones arrête sa carrière. Le joueur a toujours été une figure de professionnalisme, exemplarité et maturité depuis sa draft en 2003. Il est temps de construire sur quelque chose de nouveau côté Cavs, et l’ailier ne semble plus rentrer dans les petits papiers de l’équipe. Avec un LeBron si silencieux, on dit attention aux rebondissements…

Sources : ESPN / Cleveland.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top