Warriors

Les Warriors dans l’histoire : personne n’avait fait 12-0, défaite interdite en Finales NBA

Warriors
Source image : Fox Sports Lab

En sweepant l’intégralité de leur Conférence Ouest, les Warriors ont un peu plus encré leur nom dans les livres d’histoire : personne ne l’avait fait jusqu’ici, mais quelques armées avaient tout de même montré ce type d’invincibilité.

Les Lakers de 1989, les Lakers de 2001… les Warriors de 2017 ! Voilà pour le trio des balayeurs professionnels, les ingénieurs derrière les avancées de Swiffer, les réformistes totalement opposés à la moindre poussière. Sweep, sweep, sweep, trois de suite et pas la moindre place laissée au doute, Golden State a rejoint ce club ultra-VIP et devra ponctuer ces 12 matchs dominants avec une bague au bout. Car comme nous allons pouvoir le décrire ci-dessous, le niveau de pression sera à un niveau all-time pour la bande à Stephen Curry. Mais avant de parler de cela, voici plusieurs points statistiques notables, histoire de réaliser le massacre réalisé par le rouleau compresseur californien. Quelques 16,3 points d’avance en moyenne sur chaque victoire (12 matchs), nouveau record en effaçant les Lakers de 2001 (15,5 points). Les Warriors ? La seule équipe de l’histoire de la Conférence Ouest à pouvoir aller trois fois de suite en Finales NBA, hormis les Lakers justement ! Ni les Spurs, ni le Jazz, ni les Rockets, ni les Spurs, pas de triplé sur le CV. Un petit total de 498 points sur le crâne de San Antonio, record égalé pour le plus grand nombre de pions marqués… lors d’un sweep. Bref, on pourrait continuer pendant longtemps, la liste est bien longue.

Mais ce n’est pas vraiment ce point-là qui va nous intéresser le plus. Non, ce qui est à la fois un cadeau comme un poison pour les Warriors se trouve dans le scénario qui est en train de doucement s’installer. La pression ? Indescriptible, tant les hommes de Mike Brown seront obligés de l’emporter. Et quand on parle d’obligation, ce n’est pas par soutien ou par envie de se créer des montagnes scénarisées : c’est parce que la défaite sera trop violente pour pouvoir la surmonter par la suite. Déjà que perdre en faisant 73-9 en régulière puis en menant 3-1 en Finales NBA était un choke immense, que va-t-on dire si les Warriors se trouent après avoir recruté KD et fait 12-0 à l’Ouest…? C’est ça, entre autres, qui rend ces Finales NBA si excitantes pour Golden State. Il n’y a tout simplement pas le droit à l’erreur et les Cavs seront déterminés à réaliser le back-to-back en face. Avec un LeBron James au sommet et des coéquipiers qui veulent bouffer du Californien matin-midi-soir, nul besoin de préciser que chaque match sera immanquable. Côté Warriors, en tout cas, le nouveau record d’invincibilité n’a fait qu’augmenter la démesure du résultat final.

Soit on parlera d’un double-choke all-time avec sauce honteuse sur le plat, soit on parlera d’une équipe légendaire qui aura sweepé la Conférence Ouest et battu un des meilleurs joueurs de tous les temps au sommet de sa forme : ça va, on a connu pire comme carrefour historique.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top