Cavaliers

LeBron James se fout de ne pas être sur le podium des MVP : un back-to-back l’attend au bout de la ligne droite

LeBron James vient à bout des Playoffs 2015 - 2016

Chacun son objectif.

Source : YouTube / NBA - ESPN

Encore auteur d’un gros match hier soir, LeBron James survole ces Playoffs avec les Cavs. Pourtant, il ne fait pas partie des trois noms retenus pour recevoir la récompense individuelle suprême lors des NBA Awards présentés par Drake le 26 juin prochain.

A 32 ans, le King n’a pas l’air sur le déclin. Loin de là. Joueur le plus utilisé avec près de 38 minutes par match cette saison, il a délivré une saison encore plus solide que les deux précédentes et au moins aussi forte que ses deux dernières années à Miami avec 26,4 points, 8,7 assists, 8,6 rebonds à 36,3% du parking de moyenne. Malheureusement pour lui, ses performances ont été ombragées par deux OVNI qui se sont accaparés tous les projecteurs à coups de triple-doubles irréels. Du coup, dans la nouvelle configuration avec une cérémonie dédiée à la remise de tous les trophées de la saison, il ne restait plus qu’un spot à pourvoir aux côtés de Russell Westbrook et James Harden sur l’estrade. Finalement, c’est Kawhi Leonard qui a été préféré au numéro 23, notamment grâce à un meilleur bilan collectif au sein d’une Conférence également plus relevée. Du coup, LeBron James suivra la soirée en pyj sur son canapé ou sur son smartphone lors d’un tête-à-tête avec Madame. Interrogé à propos de son oubli après la fessée infligée cette nuit aux Celtics, il a semblé indifférent face aux résultats des votants.

« Qu’est-ce que je peux y faire ? Mon seul travail consiste à essayer d’être le MVP de cette équipe tous les soirs, à aider mes coéquipiers et ma franchise à gagner pour pouvoir remporter un titre. Je sais le boulot que j’accomplis au quotidien. Cette Ligue connaît le travail que j’abats. Donc c’est à vous [les journalistes, ndlr] d’écrire là-dessus, cela ne me concerne pas. »

Avec quatre trophées Maurice Podoloff (2009, 2010, 2012 et 2013), LeBron James n’est plus qu’à un « petit » MVP de Michael Jordan en carrière. Le genre de statistique que l’enfant d’Akron connaît par cœur et qu’il doit se réciter tous les matins sous la douche ou en se brossant les dents. Tout comme il sait qu’il lui manque encore trois bagues pour égaler le score de His Airness. Pour ce dernier chiffre, il a l’opportunité de se rapprocher de GOAT alors qu’il n’est plus qu’à six victoires d’un quatrième titre de champion. Pour cela, il faudra encore se débarrasser des Warriors qui se sont renforcés avec un MVP supplémentaire pendant l’été ou des Spurs s’ils réalisent la remontada. Les Cavaliers comptent encore sur un LeBron en mode NBA Finals 2016 pour réaliser le premier back-to-back de leur histoire.

Kawhi Leonard et LeBron James ne sont pas dupes, le trophée de MVP se jouera entre Russell Westbrook et James Harden cette année. A partir de là, le King se fout pas mal de la médaille de bronze ou de celle en chocolat. Aujourd’hui il n’a plus qu’un objectif : offrir encore du bonheur aux habitants de Cleveland pour revivre la même fête qu’il y a un an et revoir Gérard sans t-shirt pendant une semaine.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top