News NBA

Envoyez les finalistes pour le Coach Of the Year ! Du Pop, du Spo, du D’Antoni mais pas de Stevens

COY

Un seul des trois n’a jamais été distingué. C’est l’heure non ?

Source : montage via youtube

La NBA a donc dévoilé cette nuit les triplettes de finalistes pour chacune des catégories qui seront représentées le 26 juin prochain lors de la toute première soirée des NBA Awards, qui ne sera d’ailleurs présentée par Nikos Aliagas ni Anthony Kavanagh. On fait le point sur les trios annoncés pour chaque trophée, et on termine avec ceux qui font et qui défont le jeu en NBA : les coachs !

Et là encore, trois profils bien différents seront en costard le 26 juin prochain. Trois profils dont ne fait pas partie Brad Stevens, qui paye son jeune âge et son arrivée récente dans le circuit comme Erik Spoelstra avait pu à l’époque en faire les frais. Et entre nous, quand on voit la rougeur de ses fesses ce matin, on se dit qu’il a encore le temps… Erik Spoelstra on en parle d’ailleurs tout de suite, lui qui a réussi cette année à faire d’une saison cauchemar… un presque miracle, ses hommes pointant au cœur de l’hiver à 11-30 et finissant à 41 wins soit à un lancer des Playoffs… Un boulot de patron à la tête d’un roster loin d’être aussi talentueux que celui de ses deux adversaires pour le trophée. Favori ? Peut-être bien…

Ses deux concurrents ? Deux dinosaures du circuit, cumulant quatre trophées de Coach Of the Year à eux deux. Un pour Mike D’Antoni aka celui qui a – peut-être – fait de James Harden un MVP et qui a une nouvelle fois imposé son basket rapide à toute la ligue, et trois pour Gregg Popovich, légende du coaching qui ne connaîtra probablement plus jamais de saison à moins de 50 victoires et qui a encore fait le taf cette saison même s’il est actuellement en train de chasser le Zaza dans la forêt. Trois coachs désormais référencés chacun à leur niveau, mais trois hommes qui ont en tout cas déjà fait leur preuve. Le bilan de Pop ? Le run and gun de D’Antoni ? La deuxième partie de saison énorme du coach philippin ? Faîtes vos jeux.

Gregg Popovich, Erik Spoelstra et Mike D’Antoni. Voilà pour le tiercé dans le désordre. Pour le résultat final, rendez-vous le 26 juin prochain.

3 Commentaires

3 Comments

  1. Nyld

    20 mai 2017 à 13 h 54 min at 13 h 54 min

    Vu comment Stevens est en train de se prendre la fessée, c’est pas plus mal de ne pas le voir en CoY !

  2. alanders

    20 mai 2017 à 19 h 24 min at 19 h 24 min

    Enfin, avec ce raisonnement, que font D’Antoni et Pop dans la sélection après s’être aussi pris une branlée en PO?

  3. Julien

    20 mai 2017 à 20 h 13 min at 20 h 13 min

    Spo avec Playoff c’était COY pour moi, sans Playoff je le met 2° derrière Mike

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top