Nets

L’école de management Spurs au top : Sean Marks approché pour être le GM des Nets

Sean Marks brooklyn nets

Les Nets sont à la recherche d’un GM et, eux aussi, comptent prendre quelqu’un issu de l’école de management Spurs.

Les Nets sont en perdition cette année. Le projet de Mikhail Prokhorov de gagner le titre NBA en cinq ans est un lointain souvenir, l’équipe est désormais avant-dernière de la Conférence Est et prend le risque de se faire atomiser à chaque entrée sur le parquet. Du côté de Brooklyn, on attend uniquement que la saison se termine afin de passer à autre chose, le dernier objectif étant de perdre le maximum de matchs possibles de trouver un GM compétent et surtout courageux pour prendre le job.

En effet, depuis le 10 Janvier, Billy King n’est plus le GM des Nets, lui qui a été viré en même temps que Lionel Hollins, le coach d’alors. Si celui-ci a depuis été remplacé par Tony Brown, personne n’a encore pris place dans le fauteuil de General Manager de Brooklyn. Il est vrai que le poste n’est pas des plus attirants avec une équipe composée majoritairement de joueurs moyens et d’une ancienne star, Joe Johnson, reconvertie en escroc des finances et qui l’assume totalement. De plus, avant même d’étudier les candidatures, Prokhorov a prévenu que, si jamais le GM avait l’idée de vouloir reconstruire par des transferts, il devrait le faire sans toucher aux deux meilleurs joueurs actuels, Thaddeus Young et Brook Lopez. Pas la meilleure approche pour attirer un candidat…

C’est alors que les Nets ont voulu passer à la vitesse supérieure et ont trouvé une personne tout indiquée pour le job. Il s’agit de Sean Marks, actuel assistant GM des Spurs. Ancien joueur NBA, aux Spurs et aux Suns notamment, durant 13 ans, Sean Marks a retrouvé un poste au sein de l’organisation de la franchise taxane depuis 2013. Il s’agit d’un jeune dirigeant talentueux, tenu en haute estime par Commandant Popovich et RC Buford, GM actuel, qui lui auraient d’ors et déjà promis un rôle plus important au sein de la franchise modèle du Texas. C’est cette promotion virtuelle énoncée oralement qui pourrait faire pencher la balance du coté des Spurs, mais on ne sait jamais, si Sean Marks veut les plein pouvoirs tout de suite, Brooklyn a un fauteuil pour lui. Enfin c’est ce qu’il « semble » vrai puisque ce joyeux drille de Mikhaïl a depuis démenti la rumeur en déclarant je cite « ne même pas connaître cette personne ». C’est donc officiel, en plus d’être mauvais, Prockhorov ne connaît pas le respect.

Quoi qu’il en soit, les Brooklyn Nets auraient bien besoin de trouver rapidement quelqu’un pour prendre le poste afin de monter un projet sportif digne de ce nom. Pour l’instant, on ne sait pas où ils vont et, avec ou sans Sean Marks, la tâche risque d’être ardue pour retrouver les sommets.

Source : Adrian Wojnarowski 

Source image : stuff.co.nz

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top