Nets

Pas de trade pour Joe Johnson et le buy out ne le tente pas : laissez-le faire l’escroc tranquille !

Alors que la deadline des transferts s’approche de plus en plus, Joe Johnson vit toujours pépère à se la couler douce aux frais des Brooklyn Nets. Une situation qui ne semble pas le stresser, pas plus que le bilan de sa franchise qu’il ne compte pas forcément quitter dans les prochains jours. Et comme on ne s’active pas des masses non plus du côté du front office, « Joe Cool » ne se prend pas plus la tête.

Il faut dire que quand on touche sereinement plus de vingt-quatre millions de dollars pour poster 11,3 points à 39% dont 35,2 du parking ainsi que 3,9 rebonds et 3,8 passes, pourquoi s’en faire ? Comme en plus les Nets n’ont toujours pas de General Manager pour gérer les éventuels trades, on comprend encore mieux que Joe Johnson ne se pose pas plus de questions que ça sur son avenir à Brooklyn, du moins concernant cette saison. Bien sûr, il sait qu’enchainer les défaites au lieu des trois points n’est pas ce qu’il y a de plus sympa dans la vie, mais il forcera pas sa franchise à l’échanger avant la fin de son contrat qui arrive cet été.

À ce stade de ma carrière, je ne suis évidemment pas dans la situation idéale, mais je ne vais forcer la main de personne. – Joe Johnson.

De toute façon, demander un échange officiellement serait synonyme d’amende et de rappel à l’ordre par la NBA. Bon, Joe Johnson aurait les moyens de payer, mais là n’est pas la question. Car plus que tout, pourrait-il vraiment trouver un point de chute s’il souhaitait faire ses valises ? Son contrat en bien trop imposant pour être absorbé sans qu’un autre gros salaire fasse le chemin inverse. Bref, pas dit qu’un concurrent aux Playoffs soit prêt à mettre le prix nécessaire pour s’attacher ses services pour les derniers mois de l’année, surtout quand on voit que sa production baisse saison après saison depuis qu’il est à Brooklyn. La solution pourrait alors passer par un buy out. L’arrière laisserait tomber quelques milliers de dollars pour pouvoir s’affirmer ailleurs à un salaire moindre. Un rôle de joueur de complément lui irait à ravir, mais pas au tarif actuel. Pour l’instant, Joe Johnson ne sait pas trop et il a prévu de discuter avec son agent prochainement.

En ce qui concerne un potentiel rachat de mon contrat, franchement je n’en sais rien.- Joe Johnson.

Il y a donc de fortes chances pour qu’au 19 février, Joe Johnson porte toujours la tunique des Nets. Avant de filer sous d’autres horizons – plus victorieux si on veut bien le croire- cet été. Pour un contrat plus en rapport à sa contribution certainement. Moralité : Joe Johnson s’en branle de perdre s’il gagne bien sa vie. Mais pas trop longtemps non plus.

Source : NBC Sports

Source image : OurBKSocial

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top