Heat

Le Heat domine, fait le show mais loupe le tir de la gagne face à des Pistons pugnaces : 93-92 !

Chris Bosh face à Detroit

En dépit d’un démarrage peu ragoutant, les Pistons de Detroit sont parvenus à se frayer un chemin vers la victoire, triomphant sur le parquet du Miami Heat sur la plus petite des marges…!

Les fans de l’American Airlines Arena voyaient bien leur équipe de cœur s’imposer pour la dix-septième fois de la saison avant le Réveillon de Noël mais c’était sous-estimer l’audace de Detroit Pistons accrocheurs jusqu’au bout qui repartent in fine de Floride avec un nouveau succès au bras. 93 à 92 à l’avantage des pensionnaires du Michigan !

S’étant préparés minutieusement à cette bataille des tranchées au sommet de la Conférence Est cette nuit, les hommes d’Erik Spoelstra prennent le meilleur des départs, forts d’un premier quart-temps négocié avec brio, 34 à 18. Acculés d’emblée, les Pistons subissent le joug d’un Hassan Whiteside monté sur ressorts sous les paniers (16 points, 16 rebonds et 4 contres au final). C’est dire, même le gaillard velu de Motor City, à savoir l’illustre Andre Drummond (11 pions et 12 prises), ne peut à peine en placer une tant l’armada floridienne s’applique à déconstruire la moindre de leurs tentatives offensives. Néanmoins, les hôtes trouvent par la suite leur salut sur jeu de transition en artillant longue distance de manière décomplexée. Ni une ni deux, alors qu’on les croyait en train de boire la tasse, voilà que les sbires de l’ami Stan Van Gundy reviennent à la charge, revigorés grâce à une réussite étincelante du parking (15/29 au total dans cet exercice). Ouvrant leur banc très tôt dans la partie, les Pistons placent dès lors leurs espoirs de recoller à la marque en leurs meilleurs snipers à la gâchette facile…

Entre autres, le rookie Stanley Johnson (14 unités, 4 rebonds et 3 passes) ainsi que les vétérans Anthony Tolliver et Steve Blake (21 points combinés à 7/10 au shoot) prendront un malin plaisir à miner le moral du Heat à coups de bombes lointaines. De leur côté, les locaux ne sombrent pas pour autant malgré l’adresse vertigineuse de leurs adversaires du soir. Fidèles à eux-mêmes, Dwyane Wade, Chris Bosh et même Justise Winslow iront de leur action d’éclat remarquée ; une feinte de roublard pour « Flash, un puissant poster en bonne et due forme pour ses deux compères, respectivement sur « Dédé » et le Turc Ilyasova. Si, dès la reprise, les débats se durcissent considérablement, ce seront bien Reggie Jackson et ses compagnons de route à l’image du régulier KCP qui tireront astucieusement leur épingle du jeu afin d’aller chercher cette précieuse victoire sur le fil. CB4 aura la balle de match entre ses mains à 1 seconde du terme mais son jumper dévie trop sur la gauche, pour le plus grand plaisir des sidérurgistes de Detroit.

Joli coup réalisé par les Pistons avant de conclure leur road-trip à Atlanta dès demain. Le Heat, quant à lui, aura deux jours de repos dans le but d’aborder la rencontre face aux Pelicans du 25 décembre dans les meilleures conditions. Doucement sur la bûche les gars, hein…

Source image : NBA League Pass

La feuille de match complète :

Screenshot 2015-12-23 at 04.41.26

Screenshot 2015-12-23 at 04.41.40

Les highlights du match :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top