Power Rankings

Point Guards : Who’s hot ? Who’s not ?

Les meilleurs et les mauvais meneurs

Chaque dimanche, cinq meneurs de jeu de la ligue seront sélectionnés selon leur performances de la semaine, quelles soient bonnes ou mauvaises.

Chaque dimanche, cinq meneurs de jeu de la ligue seront sélectionnés selon leur performances de la semaine, quelles soient bonnes ou mauvaises. Le Top 3 vous dévoilera les meneurs qui ont actuellement le vent en poupe, The Surprise Pick dénotera le joueur qui a surpris par ses performances, et The Loser réservera un place de choix pour les grands perdants de la semaine !

TOP 3 :

1°. John Wall (Washington Wizards) – 19,6 pts, 8,7 ast, 43,3% FG, 35,4% 3FG

Cette saison est pour l’instant la meilleure de sa carrière. Aucune discussion possible ! John Wall accroche une nouvelle fois la première place de ce Top 3, même s’il est vrai que beaucoup de ses concurrents sont actuellement au repos en vue des PlayOffs… Le meneur des Wizards, même critiqué par son propre coach, continue de mener la capitale fédérale d’une main de maître : il conclue la semaine avec une moyenne de 13 points et 10,3 passes décisives par rencontre. Wall a également ajouté un triple-double à son palmarès mercredi face à Charlotte (14 pts, 12 rebs, 11 ast). Les Wizards sont toujours à la 6e place de la Conférence Est (42-38) et une rude bataille va encore les opposer à leurs voisins Brooklyn et Chicago.

2°. Eric Bledsoe (Phoenix Suns) – 18,1 pts, 5,6 ast, 48,1% FG, 35,6% 3FG

L’absence des tauliers tels que Paul, Lawson, Curry et Lowry font que d’autres joueurs ont l’occasion de briller un peu plus. Pour Bledsoe, chaque match est une véritable course contre la montre ! Phoenix (47-33) est au coude-à-coude avec Memphis pour cette dernière place qualificative en Conférence Ouest et le meneur est déterminé à la récupérer. Afin de favoriser les chances de son équipe, il a encore plus poussé ses limites offensives et termine la semaine avec 25 points et 7 assists de moyenne.

3°. Jeff Teague (Atlanta Hawks) – 16,6 pts, 6,8 ast, 43,7% FG, 31,9% 3FG

Lorsqu’il s’agit d’assurer une qualification pour les PlayOffs, Jeff Teague n’a plus d’amis, plus de famille ! Le meneur des Hawks a humilié son frère Marquis à Brooklyn vendredi et a été l’un des grands acteurs de la victoire face à Miami hier soir. Victoire qui officialise l’élimination des Knicks. Teague a turbiné cette semaine sur une moyenne de 20,2 points et 5,7 dishes par match. Pour ATL, solidement ancrée à la 8e place (37-43), il reste à savoir qui seront leurs bourreaux au 1st Round ! Entre Indiana ou Miami, qui viendra se faire un festin en Géorgie !?

The Surprise Pick : Austin Rivers (New Orleans Pelicans) – 7,5 pts, 2,2 ast, 40,1% FG, 30% 3FG

C’est qu’on finirait presque par l’oublier le mioche de Doc Rivers ! Pas bien brillant lors de ses débuts la saison passée, le jeune Austin commence peu à peu à trouver ses marques en NBA. Sur les sept derniers jours, il enregistre une moyenne de 16 points et 6,3 passes décisives, et a connu la même folie que Michael Carter-Williams il y a quelques semaines puisque Rivers a grappillé 8,3 rebonds sur les trois matchs joués par les Pelicans.

The Loser : le Backcourt des New York Knicks (Raymond Felton et Pablo Prigioni)

Le glas a sonné sur The Big Apple et l’impensable est arrivé : les Knicks ne seront pas en PlayOffs ! Cet échec est l’occasion pour Phil Jackson et la nouvelle direction de changer une bonne fois pour toutes ce tandem dégueulasse : Raymond Felton va conclure la plus mauvaise saison de sa carrière et Pablo Prigioni n’a tout simplement rien à faire en NBA. Assez restreinte au niveau budget, NYC peut tout de même porter son attention vers la jeune recrue Toure’ Murry, qui produira toujours plus que le vétéran italien.

Mentions spéciales pour Phil Pressey qui a bien compensé les jours de repos de Rajon Rondo. À noter le scoring de Jeremy Lin, Kyle Lowry et Russell Westbrook. Pat Beverley a fait son grand retour hier soir avec 20 points inscrits ! Deux bons matchs disputés pour Brandon Knight, CP3, Jameer Nelson et Damian Lillard. Le jeune Ray McCallum pourrait promettre un bel avenir au backcourt des Kings. Enfin, Steph Curry y est allé de son petit triple-double vendredi, terminant la rencontre avec 30 pts, 10 rebs et 12 ast !

N’hésitez pas  à commenter et à proposer votre propre Top 5 !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top