MVP Rankings

MVP Rankings – Semaine 15 : On continue ou la course est définitivement terminée ?

Il y a des courses qui se gagnent dès le début, d’autre sur le finish. Et puis il y a celle menée par Kevin Durant cette année, au début, au milieu, et probablement au finish : le phénomène du Thunder a collé une telle gifle à la concurrence la semaine passée qu’on se demande si ça vaut encore la peine de continuer un tel classement. L’an passé, LeBron avait rattrapé son petit retard en calant une série mignonne de 27 victoires consécutives. Pas sûr que cette histoire se reproduise, surtout quand on voit comment ses coéquipiers jouent et comment KD semble déterminé à fermer la bouche de tout le monde. Allez va, c’est peut-être aussi ce qu’il faut de mieux dans ta carrière : un peu de concurrence.

Place Joueur Commentaire

1
()

Kevin Durant
Durant2
On ne sait plus vraiment quoi dire quand on revoit le mois de Janvier de Kevin Durant en chiffres, du coup on va s’incliner devant sa grandeur et attendre tranquillement le match contre Portland dans une semaine. Si, un dernier truc : que ceux qui n’ont pas vu son chef d’oeuvre face à LeBron se rattrapent dès maintenant. Une meilleure performance cette saison compte tenu de la pression médiatique, vous nous appelez hein.
Statistiques : 31.1 points, 7.6 rebonds, 5.3 passes et 1.5 interceptions à 51% au tir dont 41% de loin.

2
(+1)

Paul George Profitant de la petite baisse de régime du King pour se glisser en deuxième place, on est pas content d’avoir vu les Pacers galérer deux fois face aux Suns en 10 jours mais on pardonne pour cette fois-ci. Deux missions de taille pour PG24 cette semaine : aider Andrew Bynum à s’intégrer au groupe sans prendre tout le monde pour des quilles, et égaliser dans la série face aux Blazers Vendredi.
Statistiques : 22.8 points, 6.4 rebonds, 3.4 passes et 1.8 interceptions à 45% au tir dont 37% de loin.

3
(-1)

LeBron James C’est pas qu’on veut commencer à vouloir énerver LeBron, mais ça faisait longtemps qu’on ne l’avait pas vu aussi impuissant que lors du match face au Thunder Mecredi dernier. Belle récupération face aux Knicks et Pistons, mais maintenant le plus dur arrive : 6 matchs de suite à l’Ouest, dont le dernier où ça tiens ? Oklahoma City. Exactement ce qu’il faut pour rattraper le retard énorme qu’il a sur Durant.
Statistiques : 26.2 points, 6.8 rebonds, 6.5 passes et 1.4 interceptions à 58% au tir dont 36% de loin.

4
(+2)

James Harden
Harden2
Un gros câlin pour Dwight Howard qui a grave géré sans le barbu et permet à la star de revenir tranquillement de blessures. Malheureusement pour lui, les fleurs reviennent systématiquement au franchise-player, et donc Harden. Programme tranquille avant la pause à New Orleans, donc un duel à ne surtout pas foirer avec Goran Dragic. Leonidas contre Frodon, vous en rêviez, le voici.
Statistiques : 20.7 points, 3.6 rebonds, 5.6 passes et 0.7 interceptions à 42% au tir dont 42% de loin.

5
(+3)

Tony Parker
Perdre face aux Rockets, normal. Mais alors perdre face aux Bulls à la maison, c’est intolérable. Du coup, TonyPi nous a sorti le mode Slovénie sur les deux matchs suivants en proposant 51 points et 12 passes, deux victoires des Spurs. On aimerait simplement savoir ce qu’il a pensé de la présence des espagnols dans notre groupe au prochain mondial : allez, avoue, tu veux les rejouer Tony tes copains barbus.
Statistiques : 18.4 points, 2.4 rebonds, 6.4 passes et 0.5 interceptions à 51% dont 40% de loin.

6
(-2)

Damian Lillard Non, toujours pas de spot pour LaMarcus Aldridge. Notamment parce que les Blazers sont un peu mous depuis dix jours, et qu’ils le doivent en grande partie à leur meneur. Si Dame n’a pas tapé dans le Rookie Wall la saison passée, il ne faudrait pas qu’il se pointe sur son année sophomore : à l’Ouest, pas de repos pour les vraies stars, seuls les vrais savent. On se remet vite au boulot, Clippers et Rockets frappent à la porte du Top 3.
Statistiques : 20.7 points, 3.6 rebonds, 5.7 passes et 0.7 interceptions à 42% au tir dont 41% de loin.

7
(-2)

Blake Griffin
Griffin2
On commence à ressentir l’absence de Chris Paul, enfin. Après un superbe début d’année 2014, en tenant les Clippers dans le Top 4 de l’Ouest sans son grand petit frère, Blake est arrivé un peu court au niveau des piles et pourra grandement profiter de la pause ASG. Les Nuggets et Warriors se sont régalés, mais tant pis : un grand bravo pour t’être débrouillé tout seul comme un grand. Meuh.
Statistiques : 23.3 points, 9.7 rebonds, 3.5 passes et 1.2 interceptions à 53% au tir dont 29% de loin.

8
()

Paul Millsap
Si Kevin Durant n’avait pas été Kevin Durant face à Atlanta pour sauver son Thunder, les Hawks auraient sweepé leur road trip et conclu Janvier avec la manière. Cela n’enlèvera en rien le boulot énorme réalisé par le sweet boy de Louisiane cette saison, qui retrouvera son état de naissance dans 10 jours pour sa première sélection au All Star Game : discret, mais largement mérité.
Statistiques : 17.7 points, 8.2 rebonds, 3.0 passes et 1.8 interceptions à 47% au tir dont 36% de loin.

9
()

Goran Dragic
Dragic
Encore un oublié du match des étoiles, et encore une tornade de provoquée. Goran a tellement peu apprécié de ne pas jouer à la Nouvelle-Orléans ce mois-ci qu’il a mis les bouchées doubles et nous a régalé par la même occasion : 5 victoires consécutives dont une énorme sur le parquet des Pacers. Oh oui, vas-y, reste énervé mon Dragon t’es incroyable quand tu joues comme ça.
Statistiques : 20.0 points, 3.5 rebonds, 6.1 passes et 1.3 interceptions à 51% au tir dont 39% de loin.

10
()

Kyle Lowry Spot réservé pour la wild-card de folie hebdomadaire. Pas d’injustice sur TrashTalk : avec la sélection méritée de DeMar DeRozan au All Star Game dans 10 jours, c’est sieur Lowry qui a malheureusement été mis de côté pour l’évènement. Du coup le garçon s’est bien vénère depuis et a fait taire quelques mauvaises langues : il mérite sa place dans notre Top 10, aussi éphémère soit-elle.
Statistiques : 16.5 points, 4.3 rebonds, 7.5 passes et 1.6 interceptions à 43% au tir dont 40% de loin.

 

3 Commentaires

3 Comments

  1. Theloger

    15 février 2014 à 19 h 14 min at 19 h 14 min

    La photo de Blake est énorme ^^

  2. piratesam32

    31 mars 2014 à 15 h 45 min at 15 h 45 min

    Comment Kevin Love n'est il pas dans ce classement ?
    Je suis pas un fan mais j'ai jeté un coup d’œil à ses stats et bon :
    26,1 ppm 12,6 rebonds 4,3 assists
    Donc il devrait etre dans les 10 non ?

    • TrashTalk

      3 avril 2014 à 10 h 59 min at 10 h 59 min

      Salut PirateSam32 !

      Ce MVP Rankings date du 4 Février dernier, quand les Wolves ne faisaient que de la merde. Ceci explique cela, car si on devait faire un Top 10 final il serait peut-être dedans, et je dis bien peut-être…

      Merci pour ton commentaire !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top