Equipe de France

La France colonise l’Amérique – Semaine 11 : les petits Français s’affirment, les grands confirment

Cette semaine du côté français, ça a été la fo-lie : des remplaçants sont devenus titulaires, des chauffeurs de banc sont devenus remplaçants, des blessés se sont mis à défendre et des All-Stars ont joué comme des All-Stars.

Françaises, Français ! Chaque semaine sur TrashTalk, dans une ambiance qui sent bon la Liberté, l’Égalité et la Fraternité, retrouvez un récapitulatif complet des performances de nos chers compatriotes en NBA. Cocorico !

 « Allons enfants de la patriiiiiiihieu, le jour de gloire est arrivé » : cette semaine, les français en NBA nous ont comblé. Des points, des passes, des rebonds, du trash-talk : une galère pour faire un classement. Top départ !

francois-hollandeM. Le Président : Tony Parker

tony-parker-au-sommet-0_283413

Auteur cette nuit d’un très bon match face aux Hornets d’Alexis Ajinca, le meneur des Spurs reprend sa place de meilleur joueur français de la semaine. Grâce à une feuille de stats pour le moins élogieuse (23,3 points /7 passes/ 2 rebonds en trois matches), Tony Parker montre à tout le monde qu’il est bien présent quand Gino ou Duncan trainent un peu la patte. Reste à savoir si le meilleur joueur de l’histoire du basket français pourra tenir le rythme jusqu’en Juin prochain…

 

 

poulidorLe Prix Poulidor : Joakim Noah

Source : totalprosports.com

Hésitation cette semaine entre Noah et Batum pour la deuxième place : mais force est de constater que Jojo a encore accompli un énorme travail. Ses stats : 9,3 points, 10 rebonds et 5 passes en trois matches, mais surtout 18 matches de suite avec au moins 10 rebonds. Du très très lourd pour celui qui fête sa deuxième nomination consécutive au All-Star Game.

 

Le French Kiss de la semaine : Joakim « Cheval Furieux » Noah

Un French Kiss rempli de trash-talk que nous propose le pivot des Chicago Bulls. On savait que Noah n’était pas du genre à fermer sa bouche sur un terrain, et on savait aussi que sa crinière et sa hargne sur le parquet lui avait valu le surnom de « Cheval Furieux » par Ali Traoré pendant un stage de préparation avec l’Equipe de France. Hier soir, face aux Kings, après une faute contestable sur DeMarcus Cousins, Noah s’est emporté sur l’arbitre tout en douceur et en poésie. Admirez :

Les Mentions de la semaine

 

 Nicolas Batum : 18 pts / 4,5 rebs / 3,5 passes en deux matches

Bonne semaine pour Nico qui n’a joué que deux matches mais qui s’affirme encore comme le troisième élément décisif chez les Blazers avec sa régularité et son sens du collectif.

Evan Fournier : 12,6 pts / 4,2 rebs  / 3 passes en trois  matches

L’ancien poitevin a passé une semaine assez instable au niveau de la rotation puisque de deuxième arrière, il a été propulsé en meneur après la blessure de Nate Robinson. De ce point de vue c’est mi-figue mi-raisin, car s’il a un sens inné du scoring et de la pénétration, en revanche il est plus en difficulté à la passe et surtout en défense. Mais avec Andre Miller sur le flanc, nul doute qu’il a l’opportunité de s’installer durablement dans la rotation de Denver.

Ronny Turiaf : 5.3 points / 8.3 rebds / 1 passe/ 3 contres en trois matches

Notre Ronny national reprend bien le rythme après sa blessure à la main chez les Wolves. Pilier du vestiaire, Turiaf n’oublie pas le basket et montre qu’il peut largement apporter en défense en bâchant tout ce qui n’a pas le même maillot que lui. Ajoutez à cela des rebonds et quelques paniers et vous obtenez un bûcheron derrière le déménageur Nikola Pekovic.

Alexis Ajinca : 5,3 points 3 rebs / 1 contre en trois matches

Comme nous l’avions dit, Alexis s’installe dans la rotation chez les Pelicans avec des matches à  plus de 20 minutes de jeu. Ses stats s’en ressentent avec notamment 8 point (à 4/6 aux tirs) contre les Spurs hier soir.

Kevin Séraphin : 11 pts / 4,6 rebds en trois matches

Surprise du côté des Wizards avec notre Kéké préféré – celui sur lequel on aimait bien taper – qui sort quelques bonnes perfs et notamment une sortie à 19 points et 5 rebonds hier soir. GO GET IT KEVIN !

Boris Diaw : 7,6 pts / 3rebds / 2 passes en trois matches

Boris Diaw nous a fait du Babac’ : que voulez-vous dire ? Ce gars-là se plie incroyablement bien aux exigences d’un collectif, et score quand on lui demande de scorer, passe quand on lui demande de passer, défend quand on lui demande de défendre.

 

Ils sont aussi français, mais pas autant que les autres

Très dur de remplir cette dernière rubrique cette semaine, puisque aucun de nos frenchies n’a démérité. M’enfin, comme il faut bien le faire, on dira alors que Ian Mahinmi a été moins en vue cette semaine avec 3 points et 3 rebonds en trois matches : et ce n’est pas l’arrivée d’Andrew Bynum aux Pacers qui risque d’augmenter son volume de jeu…aie aie aie. Plus sympa à regarder, Rudy Gobert chez le Jazz qui, après avoir disparu de la circulation se montre cette semaine en alignant 4 poins, 5,6 rebonds et 1,5 contre en trois matches : vraiment pas mal ! Mais pour la mention, on attendra un peu de voir si Monty Williams lui donne définitivement les minutes qu’il semble mériter. On termine avec le plus ibérique des joueurs français, Nando de Colo chez les Spurs qui joue (un peu) pour 5 points et 1 passe en trois matches : tant qu’il est en NBA et pas en D-League, ça nous va.

Vive la République, vive la France.

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top