Grizzlies

[Débrief] Game 1 : des Grizzlies version Bouba

Véritable régal pour les yeux, le premier match opposant Grizzlies et Clippers hier soir a montré deux choses : la première, c’est que les hommes de Vinny Del Escroc sont motivés pour aller chatouiller le Thunder puis le Heat au mois de Juin. La seconde, c’est que cela devrait être interdit de nous montrer un basket aussi beau et fluide au premier tour des PlayOffs. Story d’un match qui, oui oui, n’avait aucune défense.

Ce qu’il s’est passé

Alors qu’on annonçait bien haut et fort que cette série serait un véritable festin défensif pour des Grizzlies en mode lock-down depuis le départ de Rudy Gay, les hommes de Lionel Hollins nous ont bien fait mentir en proposant un massacre visuel pour n’importe quel coach un minimum concerné par sa propre moitié de terrain. Quelques chiffres qui font mal : 55% de réussite au tir pour les Clippers, seulement 1 contre et 3 interceptions…pour toute l’équipe de Memphis, 29 fautes provoquées. Impossible de gagner pour des Grizzlies soudainement transformés en Bouba le petit ourson, une armée de joueurs tombés amoureux de l’efficacité offensive des hôtes, et qui en a même oublié ses fondamentaux, les raisons de son succès. Côté Clippers, c’était magnifique à voir, un mouvement de balle rapide, une exécution léchée, des tirs ouverts et rentrés, et surtout la concentration d’un trio de vétérans conscients que la saison régulière est finie avec Chauncey Billups, Matt Barnes et Jamal Crawford : 37 points faciles.

Ce qui aurait dû se passer

On avait dit que la clé de la rencontre d’hier soir serait le duel de meneurs entre Mike Conley et Chris Paul, ça n’a pas vraiment mentit sur ce coup-là : 12 points et 5 passes pour le premier, 23 points et 7 passes à un excellent pourcentage pour le second, il n’y avait pas de duel finalement. Pire encore, les back-ups ont enterré la rencontre, Keyon Dooling ne proposant que 6 points en près de 20 minutes, alors qu’Eric Bledsoe en a planté 15 avec le même temps de jeu, et à 7/7 (!) au tir. Il faudra donc que quelqu’un sorte son vrai jeu lors du prochain match côté Grizzlies, car Tayshaun Prince (2 points en 30 minutes) et Darrell Arthur (0 points en 12 minutes) nous ont vraiment fait de la peine. Ou alors les joueurs du Tennessee se rendent compte qu’ils ont mangé 112 points dans la figure, et ils décident de se sortir les doigts du c** en défense.

Les réactions des deux côtés

« C’est inacceptable cette différence aux rebonds. Dès qu’on arrivait à les arrêter, ils prenaient leurs propres rebonds et marquaient des points faciles derrière. On doit être beaucoup plus concentrés là-dessus, c’était la clé du match et on l’a perdu. » Marc Gasol, voyant les 14 rebonds offensifs des californiens.

« Ils sont durs sous les arceaux et nos gars ont rentré leurs tirs extérieurs. On ne construit pas notre succès sur des dunks, cela nous arrive des fois. » Blake Griffin, les Clippers n’ont mis qu’un dunk hier soir.

Prochain match

Demain, Lundi 22 Avril, à Los Angeles, 4h30 du matin sur vos écrans.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top