Heat

Le Heat est dans le dur : défaite 116-96 à la maison face aux Pistons, le début de saison galère se confirme à South Beach

Erik Spoelstra Heat 7 décembre 2022

Erik Spoelstra peut tirer la tronche, son équipe est passée à côté pour la deuxième fois en 24H.

Source image : NBA League Pass

Dans le dur sur ce début de saison, le Heat confirme ses difficultés du moment en chutant à domicile face à des Pistons pourtant privés de Cade Cunningham. Mais où est donc passé le finaliste de Conférence 2022 ? 

Pour la box score complète de cette rencontre, c’est juste ici. 

Il n’aura manqué qu’un match à cette équipe pour rejoindre les Finales NBA l’an passé. Pourtant, quelques mois plus tard, on a bien du mal à reconnaitre Miami. Empêtré dans les blessures depuis la reprise, le Heat a un mal fou à vraiment lancer sa saison. Avec le retour de Jimmy Butler et la belle victoire sur le parquet de Boston, on se disait que la machine allait enfin pouvoir se lancer. Mais non… Déjà hier à Memphis, les hommes d’Erik Spoelstra, pourtant au complet, avaient échoué face à une équipe qui était pourtant privée de Ja Morant, Jaren Jackson Jr. et Desmond Bane… À l’extérieur, avec un Tyus Jones qui fait le match de sa saison, bon ça peut arriver une fois de temps en temps. Mais l’idée c’était de remettre les pendules à l’heure dès cette nuit à la maison face à une équipe de Detroit qui joue clairement la Lottery et qui ne peut même pas compter sur Cade Cunningham pour sauver les meubles.

Un objectif visiblement trop élevé pour une équipe de Miami qui n’a pas tenu la distance, s’inclinant de 20 points sur son terrain face à l’avant-dernier de la Conférence Est. Sans Jimmy Butler, ménagé pour son genou, Tyler Herro avait pourtant sorti le grand jeu (34 points, 12/17 au tir, aucun panier manqué en première mi-temps !) mais le Heat a perdu pied au retour des vestiaires, coulant totalement dans le money time face à des Pistons qui ont joué le coup à fond, portés par un Bojan Bogdanovic à deux visages. Discret dans le premier acte, l’ailier croate a été intenable par la suite, inscrivant 28 de ses 31 points (12/16 et 7/9 de loin) au retour du break et plantant l’ultime clou sur le cercueil de South Beach grâce à un gros coup de chaud dans les dernières minutes. On notera aussi le retour au jeu de Victor Oladipo pour Miami, sa première apparition cette saison. Un comeback qui n’a malgré tout pas boosté la force de frappe de la second unit, totalement mangée par celle de Detroit. (54 points contre… 19 pour les locaux). Les nuages noirs se confirment sur la Floride et une réaction est attendue dès jeudi contre les Clippers.

Le Heat a coulé face aux Pistons et on est loin de l’équipe qui avait fini première de la Conférence Est l’an dernier. Simple problème de blessures ou mal plus profond ? Il va falloir remettre le bleu de chauffe du côté de South Beach. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top