Nets

Kevin Durant a écoeuré Orlando : 45 points à 19/24 au tir, c’était Durantula en HD et en home cinema

En excellente forme ces derniers temps, Kevin Durant affrontait Paolo Banchero et sa clique dans un duel assez excitant du côté de Brooklyn. Malheureusement pour le Magic ? Il n’y avait rien à faire face à un KD inhumain, qui a développé son arsenal complet dans la victoire des siens (109-102).

Kyrie Irving le disait en conférence de presse d’après match.

Quand vous avez quelqu’un d’aussi talentueux et doué à vos côtés, c’est difficile de pas s’arrêter de jouer pour l’admirer scorer. Tout le monde était dans les pompes d’Irving ce lundi soir, en voyant Kevin Durant présenter tous les moves possibles et imaginables d’un scoreur cinq étoiles. Création pour lui-même et pour les autres, à distance comme à mi-distance, et tout ça en souriant ? Il fallait voir cette tête amusée, de KD défendu par Kevon Harris, pour comprendre l’insolence naturelle dégagée par l’ailier des Nets. Un Durant souriant, se marrant presque des pauvres défenseurs envoyés sur lui, imposant son jeu et scorant avec la faute sans laisser la moindre chance à son adversaire.

Zéro chance pour son adversaire, c’était la définition de sa performance cette nuit.

45 points à 19/24 au tir, avec 7 rebonds, 5 passes, 2 contres et 2 interceptions ?

On a beau apprécier les improvisations de Bol Bol et le retour de Paolo sur les parquets, mais ce lundi soir il y avait un daron qui donnait la leçon à ses enfants.

C’est aussi plaisant de revoir KD prendre du plaisir sur le terrain, avec ses coéquipiers, concentré sur le jeu plutôt que sur les conneries extra-sportives qui ont animé le quotidien des Nets bien trop souvent récemment. Pour un vrai hooper comme Durant, retourner aux bases doit représenter quelque chose de thérapeutique pour lui. Où sont passées les rumeurs de transferts ? Aux oubliettes, et quand on le voit jouer à un tel niveau on ne peut que se demander dans quel univers le management de Brooklyn pourrait échanger un talent pareil.

Les Nets, mine de rien, sont sur 5 victoires en 7 matchs. Et leur série de rencontres à la maison ne fait que commencer.

Après les Blazers et le Magic, ce sont les Wizards qui passeront en ville avant la réception des Raptors, le choc face aux Celtics, puis Charlotte et Atlanta pour finir. De bien belles affiches, toutes abordables pour Nic Claxton et ses boys, qui ont à coeur de retrouver l’élite de la Conférence Est d’ici Noël. Et pour peu que KD continue à envoyer des dingueries du genre, si Brooklyn y aligne les victoires, il y a une conversation en trois lettres dans laquelle Kevin sera bientôt de retour…

Avec 36 puis 31 puis 45 points sur ses 3 derniers matchs, Kevin Durant est au top de sa forme. Et en plus, il se permet de charrier ses adversaires. Que les Nets en profitent, car comme on a pu le voir dernièrement les nuages peuvent vite revenir au-dessus du Barclays.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top