Heat

Bam Adebayo est injouable en ce moment : 32 points à Atlanta, victoire du Heat, le pivot est à son top niveau

Bam Adebayo

Bam Adebayo en ce moment, mieux vaut pas trop trop le croiser…

Source image : Youtube

En déplacement à Atlanta ce dimanche soir, une nouvelle fois sans Jimmy Butler, le Heat devait trouver un moyen de faire chuter une équipe d’Atlanta pourtant solide à domicile. Le collectif de Miami a su hausser le ton en 2nde mi-temps, le tout derrière un Bam Adebayo étincelant des deux côtés du terrain : victoire 106-98 pour la Floride.

Et si c’était lui, le meilleur joueur du Heat cette saison ?

Jimmy Butler reste le patron de Miami, du matin au soir, mais force est de constater que – comme Erik Spoelstra l’a rappelé publiquement – Adebayo est le joueur sur lequel le Heat peut le plus compter sur ces six premières semaines de compétition. Et après avoir massacré la raquette de Washington ce weekend, c’est celle d’Atlanta dont Bam s’est occupé avec un malin plaisir. Ceci étant dit, ne réduisons pas la perf de ce dimanche à un seul homme, car c’est bien un collectif qui a su l’emporter pour frustrer encore plus les Hawks et leurs fans. Pourtant chauds et concentrés en première période, les potes de Trae Young n’ont pas su trouver la solution en sortie de vestiaire face à l’intensité supérieure développée par le Heat.

Car oui, ce sont bien 2 équipes du Heat qui se sont pointées à Atlanta ce dimanche. On ne rigole pas.

Le contraste était saisissant, entre la première et la seconde période : 60 points encaissés avant la mi-temps, 38 après. La sortie des barbelés était officielle, avec Bam évidemment dans le lot, mais aussi les autres collègues chargés d’emmerder les lineups d’Atlanta jusqu’au buzzer final. Caleb Martin dans tous les bons coups, Tyler Herro en triple-double, Kyle Lowry tout en sagesse et en vice, même Dewayne Dedmon et Dru Smith ont pu contribuer à cet énorme retournement de situation, sachant que le Heat démarrait très difficilement cette rencontre. Il y avait donc un sentiment de réussite collective, de soudain ressaisissement d’équipe, lorsque le score final indiquait une victoire pour Miami.

Mais comment ne pas parler de l’homme de la soirée ?

Et comment ne pas parler de ce Bam Adebayo cinq étoiles, qui est en train de prendre une dimension énorme dans le jeu du Heat ? Souvent pointé du doigt pour son manque d’agressivité en attaque, cette paresse parfois déchirante compte-tenu de son grand talent, le pivot a vécu une sorte de déclic qui l’a poussé à détruire ses adversaires. Et de 30 contre Phoenix, et de 38 contre Washington, et de 32 contre Atlanta, la version flippante et offensivement engagée d’Adebayo a été activement au bon moment puisque Jimmy Butler est absent.

Mais la stat qui doit probablement le plus faire sourire Erik Spoelstra, son staff et les fans du Wade County ?

2 sur 7.

Bam Adebayo a tenté moins de 18 tirs seulement 2 des 7 derniers matchs. Il a systématiquement tapé dans des zones qui étaient presque inconnues pour lui, avec plus de 18 tirs tentés dont 20 et 22 justement sur ces deux dernières rencontres. Et qui dit tentative dit lancers, car la défense adverse est sous pression. Autant vous dire que Spo et sa bande se feront un malin plaisir de rappeler à Bam qu’il doit rester collectif, même avec le retour de Jimmy Buckets. Car lorsqu’il joue ainsi, dominant défensivement, aérien en attaque et plein de touch dans la raquette, c’est un indéniable All-Star que l’on voit sous nos yeux.

Bam Adebayo est exceptionnel en ce moment, et le Heat en a bien besoin vu les difficultés de ce début de saison. En espérant que le pivot prendra du bon repos jusqu’à mercredi soir car il en aura bien besoin : Miami se rend à Boston, pour un rematch de la dernière finale de conférence. Immanquable, à tous les niveaux. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top