Lakers

LeBron James de retour et Anthony Davis en forme, les Lakers peuvent-ils enfin décoller ?

LeBron James Anthony Davis 25 octobre 2021 programme

La grande question du jour.

Source image : NBA League Pass

Après cinq matchs d’absence pour un bobo aux adducteurs, LeBron James a fait son grand retour cette nuit sur le parquet des Spurs. Retour gagnant pour le King puisque les Lakers ont assuré l’essentiel avec une victoire 105-94, la quatrième en cinq rencontres. De quoi viser enfin plus haut pour Los Angeles au vu du niveau actuel d’Anthony Davis ?

Avec 21 points, 8 rebonds, 5 passes, 9 pertes de balle certes mais un gros quatrième quart-temps pour compenser, LeBron James n’a pas perdu de temps pour relancer la machine. Et à ses côtés, Anthony Davis a fait du Anthony Davis, lâchant 25 points, 15 rebonds, 4 passes et 3 contres. Une performance qui confirme la très grosse forme d’AD en ce moment, lui qui a permis aux Lakers d’afficher un bilan de 3 victoires – 2 défaites pendant que James était à l’infirmerie. Avec un monosourcil à son meilleur niveau et un LeBron désormais de retour avec les batteries rechargées, la Laker Nation peut-elle nourrir de nouveaux espoirs pour les échéances à venir ? Existe-il un monde où les Angelinos retrouvent vraiment des couleurs pour quitter les profondeurs du Wild Wild West, et grappiller des places dans une Conférence pour l’instant très serrée ?

L’avenir répondra à ces différentes interrogations mais ce qui est certain, c’est que les Lakers ont enfin un peu de momentum. Outre les perfs XXL de Davis, outre le retour de James, la bande à Darvin Ham reste surtout sur quatre victoires en cinq matchs et même si en face y’avait pas grand-monde (Nets, Pistons, Spurs deux fois), tous les succès sont bons à prendre aujourd’hui du côté de la Cité des Anges. Succès durant lesquels un certain Lonnie Walker a pas mal carburé (pratiquement 20 points de moyenne à 50% au tir dont 44% à 3-points en cinq matchs sans LeBron), de quoi apporter un soutien bienvenu dans l’ombre des grands noms du Lake Show. Autre signe positif, l’infirmerie est désormais vide, ce qui est suffisamment rare à L.A. pour être souligné. Au complet ou presque (Pat Beverley est suspendu…), les Lakers vont à nouveau affronter les faibles Spurs (sept défaites de suite) ce samedi, avant de recevoir les jeunes Pacers à la maison et des Blazers dans le dur depuis quelques matchs (cinq défaites en sept rencontres). Programme abordable donc pour rester sur les bons rails et continuer à avancer dans la bonne direction.

“Défensivement, LeBron était incroyable. Dans les switchs, pour empêcher les adversaires d’aller vers le panier… Si lui et AD sont autant concernés en défense, on va aller loin.”

– Dennis Schroder après le match face aux Spurs, via ESPN

Bien évidemment, ces vibes positives n’effacent pas par magie les problèmes qui caractérisent la structure même de ces Lakers 2022-23. Les Angelinos ont toujours la pire adresse à 3-points de la NBA et il n’y a pas de raison que ça change. Le dossier Russell Westbrook, qui s’est calmé récemment avec les perfs encourageantes de Brodie dans un rôle de sixième homme, pourrait redevenir épineux après que l’ancien MVP ait reçu son plus faible temps de jeu de la saison hier (19 minutes seulement, 3 points à 1/7 au tir) lors du retour de James. Et même dans un scénario où LeBron retrouve rapidement son rythme et où Anthony Davis continue son chantier, on a l’impression que le plafond de cette équipe reste bien limité vu les pièces qu’il y a autour du duo et la manière dont le roster a été construit. Néanmoins, les Lakers arrivent à sortir la tête de l’eau en ce moment, et ça c’est déjà pas mal pour une équipe qui a pris l’habitude de s’enfoncer encore et encore…

___

Source déclaration : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top