Wizards

Troisième victoire consécutive pour les Wizards : cette fois c’est le Jazz qui est victime de la sorcellerie, Kristaps Porzingis n’a besoin de personne

Sans leur star Bradley Beal, les Washington Wizards viennent de gagner un troisième match consécutif. La victime s’appelle le Utah Jazz, meilleure équipe à l’Ouest et qui restait sur quatre victoires de rang. Kristaps Porzingis a assuré au scoring, bien épaulé par Kyle Kuzma.

Pour les stats maisons c’est ici, il y a juste à cliquer

Qui a dit qu’on avait besoin de son meilleur joueurs pour gagner ? Euh, ben tout le monde en fait, puisque c’est tout à fait logique. Mais ça, c’est surtout vrai sur la durée. Sur de courtes périodes, certaines équipes orphelines de leur star peuvent trouver des ressources insoupçonnées, du style Jevon Carter qui claque 36 points pour les Bucks par exemple. À Washington, pour le moment, on trouve les solutions sans Bradley Beal, mis sur la touche par son 500è « Health and Safety Protocol » depuis deux ans. Après des succès contre les Mavericks et les Hornets, les Wizards ont donc fait tomber le Jazz cette nuit et assez tranquillement, 121-112. Ça fait trois victoires consécutives, on aurait pas forcément parié sur ça il y a dix jours. Il faut dire qu’il manque peut-être Bradley Beal, mais on a du monde derrière dans la capitale. Et notamment un certain Letton arrivé en février de Dallas.

Kristaps Porzingis n’a pas fait dans la dentelle pour son premier match face au Jazz sous les couleurs des Wizards. 31 points, 10 rebonds, 2 contres, 2 assists et 1 interception avec une seule perte de balle, on appelle ça une boîte de score bien complète. La meilleure perf de la saison pour KP, qui a pris le relais de Kyle Kuzma en termes de lead offensif. Ce dernier a quand même suivi son pote, avec 23 points, 8 rebonds et 6 passes. Mention spéciale pour le sophomore Corey Kispert également, qui n’avait pas joué un grand rôle depuis la reprise de la saison mais qui s’est montré cette nuit avec 18 points en 29 minutes.

Assez donc pour venir à bout du Jazz et de ses starters, pas vraiment en forme cette nuit. C’est simple, le banc d’Utah a marqué 26 points de plus que celui de Washington, et c’est pourtant le Jazz qui finit à -9. On n’a par exemple pas retrouvé le Lauri Markannen en mode All-Star qu’on voit depuis le début de la saison. Dommage mais pas trop grave non plus puisque son équipe est toujours première à l’Ouest avec dix victoires pour quatre défaites. On est déjà très heureux d’être là, comme les Wizards d’ailleurs qui ne feront pas la fine bouche devant leur sixième place de l’Est.

Belle victoire de Washington donc, qui poursuit sa petite série, tranquillement, sans Bradley Beal qui devrait bientôt faire son retour. Peut-être déjà ce soir, face à Memphis, et espérons pour nos joueurs TTFL que le dernier Injury Report n’arrivera pas trop tard. En tout cas, les Wizards ne semblent pas trop s’inquiéter en son absence, et quand on a Kristaps Porzingis à ce niveau-là, ça se comprend.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top