Grizzlies

Kenneth Lofton Jr. cartonne pour ses débuts en G League : 24 points, 8 rebonds et 1 poster pour le cuistot de Memphis, vivement la suite

Belle histoire de l’été et de la pré-saison, Kenneth Lofton Jr. vient de faire ses débuts en G League. Une première plus que réussie pour l’intérieur du Tennessee qui a montré l’étendue de ses talents. Habile, puissant et capable de figurer dans le Top 10 de la noche, l’ourson a semé de belles promesses en cartonnant la raquette de Mexico City.

Pour sa première apparition dans l’antichambre de la NBA lundi, le chouchou de Memphis prenait la route jusqu’au Mexique pour croiser le fer avec los Capitanes, l’équipe de G League de Mexico. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’intérieur de 20 piges a ramené de beaux souvenirs de ce voyage frontalier. Tout d’abord une victoire 111-101, dont le petit Kenny est le grand artisan avec 24 pions et 8 rebonds en 30 minutes de jeu. Habile balle en main, le gaucher allie puissance et finesse, ce qui nous offre de biens jolis highlights pour ce bougre qui culmine à 2m01 pour… 124kg. Un profil de pilier gauche atypique qui fait sa particularité et qui n’empêche pas le zinzin de sortir les réacteurs pour venir fracasser le cercle et accessoirement le type qui se trouve entre les deux.

Fortiche en pénétration ou lorsqu’il reçoit le ballon proche du cercle, le joueur snobé à Draft peut aussi faire ficelle de loin, la preuve avec deux tirs primés face à Mexico. Capable de compenser son manque de centimètres par un savant mélange d’intensité et de mobilité, Kenneth Lofton Jr. confirme tout simplement les promesses balancées durant la Summer League où il avait notamment fait passer un mauvais moment à Chet Holmgren. Sa corpulence et sa défense sont sûrement les points qui ont conduit les franchises à le snober le soir de la Draft mais Memphis n’a pas laissé passer sa chance en lui filant un two-way contract. S’il continue sur sa lancée de son premier match, le coach des Grizzlies Taylor Jenkins pourrait bien lui dénicher une petite place sur son banc. Un repose-fesses qu’il a déjà squatté trois fois en NBA cette saison en se nourrissant de garbage time, vu le morfal… ça ne devrait certainement pas le rassasier.

Kenneth Lofton Jr. le sait, son rêve de NBA va passer par un chemin semé de G League et beaucoup de travail. Mais ça ne semble pas effrayer le tracteur de Memphis qui a bien poussé son moteur pour sa première en Ligue 2 cette nuit. Une performance assez chouette qui donne envie d’en voir plus.

Source texte : NBA G-League

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top