Magic

Paolo Banchero, ma qué bambino : 33 points et 16 rebonds face aux Kings, du jamais vu pour un ado depuis LeBron James

Paolo Banchero Orlando Magic 4 novembre 2022

Paolo Banchero n’en finit plus de briller à Orlando.

Source image : NBA League Pass

Dominant mais vaincu cette nuit face aux Kings, Paolo Banchero a encore fait parler de lui. Auteur de 33 points et 16 rebonds, l’ailier-fort a non seulement réalisé le meilleur match de sa jeune carrière mais il s’est aussi offert une place dans les bouquins d’histoire. 

Pour certains rookies, le passage entre le niveau universitaire et la Grande Ligue nécessite un certain temps d’adaptation. Pour d’autres comme Paolo Banchero, on dirait qu’ils sont là depuis bien quinze ans. Sur cette première quinzaine, le refrain est le même pour l’Italo-Américain, il fait plus ou moins ce qu’il veut sur le parquet. Efficace, prêt à prendre ses responsabilités, du talent plein les mains, une bonne lecture du jeu, un arsenal offensif déjà très prometteur, sans oublier une bonne dose de hargne. Le cocktail offert par le first pick de la Draft 2022 est assez explosif. Avec près de 23 points de moyenne mais aussi 8,5 rebonds et 3,6 passes depuis le début de saison, le crack met tout le monde d’accord. Le Rookie Of the Year, c’est tout droit s’il suit cette autoroute (on n’oublie pas non plus Bennedict Mathurin à Indiana). Avec de telles moyennes, il pourrait également aller tapoter à la porte des All-Stars en février prochain. C’est dire !

Cette nuit face à Sacramento, c’est bien un joueur niveau All-Star qui s’est présenté sur le parquet. On rappelle vite fait les chiffres : 33 points, 16 rebonds, 4 passes, à 14/26 au tir ! On retient aussi son super money time (10 points sur le seul dernier quart-temps) où il ramène le Magic en tête alors que Sacramento filait dangereusement vers la victoire. Malheureusement pour Paolo, De’Aaron Fox passera par là pour décrocher la prolongation puis tuer le match d’un buzzer beater de barge au bout du suspense. La défaite est donc au bout mais les accomplissements, eux, ne sont pas oubliés pour autant et les copains de StatMuse ont déjà collecté et analysé toutes les données de cette rencontre. Surprise, enfin pas vraiment pour cet as de la précocité, Paolo Banchero inscrit son nom dans un cercle très restreint. Il est en effet le second joueur de l’histoire de la NBA à planter 30 points et gober 15 rebonds avant d’avoir atteint la vingtaine. L’autre joueur en question ? Un certain LeBron James. On a vu pire comme compagnie…

Toujours plus de projos donc pour Paolo Banchero et ils sont mérités tant le gamin est talentueux. Prochaine étape pour lui, transformer ses grosses performances en victoires pour le Magic. Malgré ses coups de chaud, Orlando n’a que 2 victoires pour 8 défaites en ce début de saison. Pour la course au Victor Wembanyama, c’est loin d’être une catastrophe mais il s’agirait quand même de gagner un minimum de matchs. Ne serait-ce que pour valider les progrès de l’équipe. Pour les récompenses individuelles, comme pour les records de précocité, notre petit doigt nous dit qu’elles arriveront bien assez tôt.

Paolo Banchero est une pépite et l’Italien semble déjà la langue à la mode du côté de Disney. The sky is the limit pour l’ailier-fort et c’est le Magic qui se frotte les mains. En voilà un qui n’a pas volé sa première place à la dernière Draft. Même phrase dans quelques mois pour désigner le ROY ? 

Source texte : StatMuse

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top