Bucks

Brook Lopez n’en finit plus de rajeunir : après une saison de réparation, le Splash Mountain est de retour dans le Wisconsin

Brook Lopez 1 Novembre 2022

34 ans et toutes ses dents.

Source : YouTube

Depuis le début de la saison, Brook Lopez s’est lancé dans un chantier “cure de jouvence”. Le géant des Bucks est de retour en pleine forme physiquement et cela se traduit par de bien belles performances et une importance cruciale pour les Daims. Brooky fait de la résistance !

Les points communs entre un diplodocus et Brook Lopez ? Tout d’abord, les deux sont des êtres très grands, mais genre vraiment beaucoup, ils sont également tout aussi lents, et la ressemblance la plus frappante se situe au niveau de leur longévité. Vous l’aurez compris, Brook Lopez est un dinosaure de la NBA et en ce début de saison le pivot de 34 berges en étonne plus d’un. Il faut dire qu’on retrouve un joueur qui semble avoir dix ans de moins et qui plante tous les soirs ses meilleures stats depuis environ cinq ans. En six matchs, Splash Mountain tourne en effet à 15,3 pions, 6,8 rebonds et 3,3 contres de moyenne en 31,5 minutes de jeu. Vous avez dit “Facteur X” ? Parce que c’est exactement le cas, et l’ancien pivot de Brooklyn apporte des deux côtés du terrain. Un coup il balance ses bombinettes à 3-points, un autre il se lance dans un fadeway défiant toute lenteur proche du cercle… Bref, Lopez est beaucoup trop grand pour être embêté en attaque, et que dire de sa solidité défensive. Si les Bucks sont la meilleure défense de la Ligue avec 103,8 points encaissés par match, Brook Lopez n’y est pas pour rien, lui qui est actuellement le meilleur contreur de NBA. La nuit dernière encore, il a d’ailleurs montré aux djeuns de Detroit qu’il était bien en forme avec 24 pions, 9 rebonds et 2 crêpes.

Un début de saison plus que costaud donc, et visiblement bien arrosé par la fontaine de Jouvence. Car souvenez-vous, revoir le jumeau de Robin Lopez à ce niveau-là fait forcément plaisir à tout le monde quand on voit les galères de l’année dernière. En 2021-22, Papy Brook avait le dos en compote, ce qui l’avait empêché de peser sur l’aventure des troupes du Wisconsin en jouant seulement 13 petites rencontres. Malgré un Bobby Portis au four et au moulin, l’absence de l’intérieur limitait tout de même Giannis et ses sbires. Son retour au premier plan ne fait que confirmer la chose, et s’il parvient à garder son dos loin des grincements il recevra le trophée de Benjamin Button de l’année et sans doute un nouveau contrat. Dans tous les cas, du côté de Milwaukee, l’apport de Brook Lopez est loué et apprécié par le Dieu Grec en personne, comme le rapporte le Milwaukee Journal Sentinel:

“Si je jouais contre Brook je ne le provoquerais pas. Il est si grand, si long. Et il possède aussi un très bon timing. Je suis content qu’il soit dans notre équipe. Je suis content qu’il bloque des tirs pour nous. Je suis heureux qu’il joue bien pour nous et ça fait du bien de le voir en confiance. Défensivement c’est une bête et chaque fois qu’il est sur le terrain on se dit quelque chose du genre… “Dieu merci il est là”. Il fait tout le travail de l’ombre pour l’équipe et nous l’apprécions beaucoup. Nous sommes impatients de passer une saison complète et en bonne santé avec Brook.”

Brook Lopez est sur un nuage en ce début de saison, le mal de dos n’est plus qu’un lointain souvenir et le géant de 34 ans colle ses meilleures stats depuis un bail. Crucial en défense, déterminant en attaque, le Splash Mountain est de retour pour le plus grand plaisir des Bucks.

Source texte : NBA.com, NBA Basketball, Milwaukee Journal Sentinel.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top