Bucks

Les Bucks toujours invaincus : 123-115 face à Atlanta malgré un grand Trae Young, tout est facile pour la bande à Giannis

Les Milwaukee Bucks sont venus à bout cette nuit des Atlanta Hawks, 123-115. Une rencontre plus serrée que le score final ne le laisse paraître, mais la bande à Giannis est toujours invaincue et ça fait très très peur tant tout semble facile pour les hommes de Mike Budenholzer, en attaque comme en défense.

Les stats maison de ce match entre finalistes de conférence 2021 c’est juste ici !

Les Bucks ne sont toujours pas au complet, ils n’ont toujours pas récupéré Khris Middleton, leur troisième star, leur deuxième option offensive. Mais les Bucks sont toujours… invaincus après cinq matchs cette saison. Tout parait facile, trop facile pour cette équipe dont on n’a pas encore trouvé les faiblesses à l’automne 2022, si ce n’est le poivre et sel non-soigné de Grayson Allen. Depuis le début de la saison Giannis Antetokounmpo s’occupait de porter les trucs lourds, à savoir ses coéquipiers pas très performants en attaque. Alors quand il est un peu moins bien, notamment en début de match, c’est Jrue Holiday qui prend le relais, sûrement pour montrer à ses frères présents en face qui est le patron. Le meneur devait se réveiller et c’est à croire qu’il ne s’était jamais endormi : 34 points à 13/22 au tir et 12 assists pour un bon gros double-double qu’il ne nous sort mine de rien pas souvent. Bon, on ne va pas dire non plus que Giannis n’a rien foutu hein. Après tout, il finit avec le même total de points assorti à 17 rebonds, mais le double-MVP a mis du temps à entrer dans son match et a en fait surtout fini le travail commencé par Holiday et par Brook Lopez, auteur pour sa part de 17 points dans le premier quart pour 21 au total.

Voilà comment les Bucks se sont sortis des griffes des Hawks. Parce qu’ils ont beau avoir perdu de huit points, il n’y avait qu’une unité d’écart à 42 secondes de la fin. Après tout, ce n’était pas un duel entre les deux premiers de l’Est pour rien. Atlanta a bougé à l’intersaison, Dejounte Murray est arrivé mais il y évidemment un gars sûr en Géorgie : Trae Young. Qui d’autre. 42 points, 6 rebonds et 5 passes, encore une performance de dingue au scoring pour l’un des hommes les plus détestés de 29 salles aux Etats-Unis. Bon, il a tiré 32 fois hein, mais ça rentrait souvent alors il a continué. Et ça a même failli marcher, mais Ice Trae a manqué d’un peu de glace dans les veines au moment de conclure. Un 3-points raté à 111-112 et un ballon mal protégé face aux mains baladeuses de Jrue Holiday à 115-121 sur la possession du dernier espoir, évidemment ça ne pardonne pas.

Les Milwaukee Bucks sont donc toujours invaincus, grâce notamment à un Jrue Holiday des grands soirs. Si ça continue comme ça on a du mal à voir qui va pouvoir arrêter cette équipe, surtout quand Pat Connaughton Khris Middleton sera de retour. En face les Hawks sont très bons et ça ne passe pas loin et, bonheur, les deux franchises se retrouveront d’ici une dizaine de jours pour le match retour, à Atlanta cette fois-ci.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top