Hawks

Trae Young a fini par donner la leçon à Cade Cunningham : 36 pions, 12 assists et un costume de pyromane déjà prêt pour Halloween

Cette nuit, Trae Young avait choisi le mode pyromane pour le déplacement d’Atlanta à Motor City. En une demi-heure, le meneur des Hawks a tout simplement foutu le feu aux ficelles de la Little Caesars Arena. Une performance royale qui offre la victoire 136-112 à ses Faucons.

Les stats maison de ce match bien offensif bien All-Stare Game bien chevelure originales c’est juste ici !

“Maman, tu m’as repassé mon costume de pyromane ?”, voilà la phrase que devait sortir le petit Trae Young dans son enfance. Aujourd’hui le meneur n’a pas changé et il est ce genre de joueur capable de se transformer en torche humaine dans un laps de temps beaucoup trop court. C’est d’ailleurs pour ça que le mi-chauve est détesté par tous ceux qui ne supportent pas les Hawks. Ce soir encore, le vilain était de sortie pour un duel bien alléchant avec Cade Cunningham du côté de Detroit. Sur un parquet rétro et face à la jeunesse du Michigan, Atlanta a vite compris que tout ne serait pas rose. Assez rapidement, deux joueurs vont se tirer la bourre et, pas de mystère, ce sont les deux meneurs du soir. Mais le proprio des Knicks va tout faire pour se montrer supérieur à la pépite de Motor City. Bombinette, step-back assassin, finition diabolique… à quelques jours d’Halloween Trae Young a sorti toute la panoplie qui fait peur. Résultat, une demi-heure de jeu couronnée de 36 points, 12 assists, 2 rebonds et une mécanique bien réglée avec un 12/20 au shoot. On oublie presque de préciser que Trae Young a réalisé cette dinguerie en trois quart-temps seulement… à quoi bon jouer plus après tout ?

Leader des volatiles, Ice Trae a tout de même pu compter sur un Dejounte Murray précieux très vite et qui a enfilé au total 26 perles. Le duo est venu à bout d’un très bon Cade Cunningham, pas du tout effrayé par le zinzin qui lui servait de vis-à-vis. 35 points, 9 rebonds et 8 passes en 33 minutes pour MotorCade qui a fait honneur au maillot plus que chouette porté par les Pistons. Un peu trop seul, le numéro uno de la cuvée 2021 n’a toutefois pas pu embêter les Hawks après la mi-temps. Un second acte fatal – 67 à 45 pour les Hawks – qui laisse tout de même présager de belles choses pour les minots des Pistons, à condition que certains passent chez le coiffeur. Côté frenchie, la soirée est à nouveau à oublier pour un Killian Hayes à 2 points à 1/6… Kiki va vite devoir régler la mire puisque depuis le début de la saison, il n’a fait ficelle que 6 fois sur 36 tentatives. Quoiqu’il en soit, c’est le moins pourvu capillairement des deux franchise players qui repart avec la victoire grâce à une sacrée performance. Et juste comme ça, Trae Young en cinq matchs cette saison c’est 29,4 unités et 10 passes de moyenne… vous avez dit MVP ? Non ? Nous non plus mais c’est pas loin.

Cade Cunningham était fort, mais Trae Young était vraiment super fort, ça c’est de l’analyse. Le meneur d’Atlanta a sorti la totale, il n’a eu besoin que de trois quart-temps pour terrasser les Pistons, et on n’ose même pas imaginer s’il avait foutu les pieds sur le parquet plus longtemps.

Source Texte : NBA Central.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top