Suns

Chris Paul franchit une nouvelle barre symbolique : 11 000 assists en carrière, ça en fait du caviar pour les copains

Chris Paul 14 juin 2021 Suns

Chris Paul, heureux.

Source image : Youtube

Chris Paul a 37 ans et il est toujours le meneur qu’on connaît si bien, altruiste à souhait. Et dans la victoire des Phoenix Suns cette nuit face aux Los Angeles Clippers, le Point God est devenu le troisième joueur à passer la barre des 11 000 assists en carrière.

Rien de nouveau sous le soleil de Phoenix. La saison régulière on connait, et pour l’instant tout se passe bien, malgré une défaite il y a deux jours face à des Blazers surprenants en ce début de saison. les Suns affichent un bon bilan de 2-1, avec des victoires face aux Mavericks en ouverture et donc face aux Clippers (112-95), cette nuit. Devin Booker a encore sorti du lourd, avec 35 points et 4 passes, pour une victoire tranquille sans jamais être inquiété. Et Chris Paul, surtout, en a profité pour marquer un peu plus l’histoire de la Ligue. Il avait commencé la partie avec 10 998 assists, il l’a fini avec 11 009, vous savez compter ça fait donc 11 de plus et une nouvelle barrière franchie. Un petit moment d’histoire pour un mec en difficulté ces derniers temps, mais qui jouait tout de même son 1 158ème match en saison régulière, excusez du peu.

Et s’il existe tout de même 58 joueurs qui ont joué plus de matchs NBA que lui, seuls deux d’entre eux ont délivré plus de passes décisives : John Stockton, avec 15 806, et Jason Kidd avec 12 091. Bon, le record absolu de l’ancien meneur du Jazz est évidemment impossible à atteindre, sauf si Chris Paul passe encore au moins six saisons en NBA avec le même temps de jeu, mais la place de deuxième, pourquoi pas ? Si CP3 conserve sa moyenne en carrière de 9,5 assists par match, il lui faudra 114 rencontres pour dépasser l’actuel entraîneur des Dallas Mavericks. Pas impossible car son contrat actuel court jusqu’en 2025.

Chris Paul distribue les caviars en NBA depuis maintenant 17 ans et personne n’est rassasié. Pas ses coéquipiers, pas nos ventres de spectateurs gloutons qui demandent et redemandent du rab. Non plus. Ça tombe bien, on devrait en avoir encore pour quelques années, histoire de voir Chris Paul passer les 12 000 ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top