Celtics

Le joueur qui va faire cliquer sur les Boston Celtics : Jayson Tatum, futur MVP de la Ligue à seulement 24 ans ?

Jayson Tatum Boston Celtics 14 mai 2022

Le King de Boston.

Source image : NBA League Pass

Si tous les joueurs de Celtics vont nous donner envie de cliquer cette saison, on avait envie de faire un focus sur celui qui pourrait rentrer dans notre cœur et nous pousser à mater Boston sur la saison 2022-23. Mesdames et messieurs, voici votre petite dose de Jayson Tatum.

Au vu des dernières NBA Finals, la question de qui est le numéro 1 des Celtics entre Jayson Tatum et Jaylen Brown peut se poser. Mais comme on ne peut se fier seulement à une série, perdue qui plus est, le titre honorifique décerné par TrashTalk de « joueur qui va faire cliquer sur » revient à la superstar de Boston Jayson Tatum. Go-to-guy des C’s depuis trois ans maintenant, l’ailier de 24 ans a trouvé son rythme de croisière de première option offensive d’une équipe qui gagne. Dans une franchise où le courant passe partout de la même manière (excepté dans le bureau d’Ime Udoka), Jayson a embrassé ce rôle qui lui était destiné. Leader statistique mais aussi gros défenseur, Tatum est typiquement ce qu’on attend d’un numéro 1 de franchise. Il est arrivé dans la Ligue il y a cinq ans (le temps passe si vite) et il est aujourd’hui triple All-Star. L’ascension logique mais parfaite pour le natif de St. Louis, qui a déjà pu engranger beaucoup d’expérience avec une Finale NBA jouée et deux autres Finales de Conférence en cinq participations en Playoffs.

C’est simple, l’ailier de 2m03 est capable de tout sur un terrain. Sa palette offensive est tout droit inspirée d’un certain Kobe Bryant, son idole. Il est un régal à voir jouer, il est élégant avec le ballon, et bien smooth comme disent nos confrères outre-Atlantique. Bref un virtuose, qui maîtrise très bien le tir mi-distance ainsi que les pénétrations au cercle et qui peut aussi shooter à 3-points. Jay a également surpris pendant les derniers Playoffs dans la justesse de ses choix lorsqu’il était en difficulté ou trappé, faisant ainsi étalage de ses progrès en tant que playmaker. Tout ça alors qu’il n’a QUE 24 ans. Ses erreurs et son manque de lucidité lors des dernières Finales peuvent s’expliquer par l’inexpérience d’un tel niveau face à l’équipe au meilleur pedigree de la dernière décennie, mais aussi la fatigue après un parcours usant en Playoffs. Néanmoins le temps jouera en sa faveur, et il risque d’arriver à la rentrée avec le couteau entre les dents. Dans un collectif aussi bien monté que celui de Boston, Tatum est au parfait endroit pour s’épanouir et avoir une chance pour aller au bout chaque année. Auteur de 27 points, 8 rebonds et 4,4 passes par match l’an dernier, Tatum sera logiquement All-Star pour la quatrième année consécutive et peut-être même dans la course au MVP si les Celtics cartonnent.

Amis fans de basket, voilà un joueur à qui les dix prochaines années en NBA appartiendront, à l’instar d’un Ja Morant ou d’un Luka Doncic. Tatum incarne la fraîcheur de Boston et à moins que vous soyez allergiques à la couleur verte, on vous conseille de cliquer très fort sur Jayson Tatum et les Celtics.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top