Celtics

Jaylen Brown doit se rendre indispensable à Boston : pour oublier les rumeurs de trade, le Jay Brother peut-il franchir un nouveau palier ?

jaylen brown

Jaylen Brown prêt à se rendre indispensable du côté de Boston ?

Source image : YouTube

Brillant la saison passée pour aider les Celtics à rejoindre les Finales NBA, Jaylen Brown a connu un été agité avec des rumeurs persistantes autour d’un trade avec Kevin Durant. De quoi froisser l’arrière ou le motiver encore plus à se rendre indispensable dans sa franchise ?

Membre clef d’un finaliste NBA et annoncé sur le départ quelques semaines ensuite ? Voilà un scénario qui est plutôt rare dans le microcosme de la Grande Ligue. Pourtant, c’est bien ce qu’a vécu Jaylen Brown cet été. Co-leader du groupe de Boston qui a atteint les Finales en juin dernier, l’arrière pensait probablement vivre une intersaison calme. Et puis la bombe Kevin Durant arriva. Candidat au départ, la star des Nets devenait immédiatement une cible de choix pour bon nombre de franchises. Prêts à saisir cette opportunité, les Celtics étaient eux aussi entrés dans la danse avec un package autour de Jaylen Brown, Derrick White et des tours de draft. Pas de quoi faire flancher Sean Marks mais la preuve que le Jay Brother n’était pas intouchable du coté de Boston. Un message reçu cinq sur cinq par le principal intéressé mais pas forcément avec un grand sourire.

Forcément, les reporters avaient hâte de poser la question à Brown lors du Media Day des Celtics. Comment a-t-il vécu cette période ? Qu’est-ce que ça fait de savoir qu’on peut être envoyé au loin malgré les beaux accomplissements récents ? En veut-il à sa franchise ? Les propos du Jay Brother sont retranscrits par Justin Leger de NBC sports Boston.

“J’ai parlé à mes coéquipiers, j’ai parlé aux propriétaires, aux membres de l’organisation, etc. Je vais garder ces conversations entre nous. Tout ce que je peux dire, c’est que maintenant que je suis là, je suis prêt à jouer au basket. Je suis en grande forme. Probablement dans la meilleure forme de ma vie. Je suis impatient de commencer la saison. Les choses ne se sont pas passées comme nous le voulions, mais c’est la vie parfois. Alors, il faut faire de notre mieux et faire ce que nous avons à faire.”

Il n’y a donc pas péril en la demeure côté Boston, même si on se doute que le joueur n’a pas forcément apprécié d’être concerné par les rumeurs de trade. Pour Jared Weiss, qui couvre les Celtics pour The Athletic, le fait que la cible soit Kevin Durant atténue un peu le drama qui aurait pu exister entre le joueur et son équipe puisqu’il est évident qu’une telle opportunité est rarissime et qu’il aurait fallu sacrifier du lourd pour le faire venir. L’insider se confiait à ce sujet pour HoopsHype le 6 octobre dernier.

“Je pense que Jaylen comprend que c’est KD et que le seul joueur pour lequel ils envisageaient un échange [le concernant, ndlr] était Durant. Ce n’est pas comme si c’était une situation à la Donovan Mitchell. Jayson Tatum est intouchable et Jaylen ne l’est pas, et il le sait.”

Pas intouchable, on revient encore à ce terme, et c’est un statut que Brown aimerait sans doute changer du côté de Boston. Pour cela, il va falloir confirmer les belles performances en pré-saison et peut-être même franchir un nouveau palier chez les verts. On l’oublie souvent mais il n’a que 25 ans et il a encore une belle marge de progression. Défensivement, c’est très solide, offensivement il faudra essayer d’être un poil plus régulier. Ne pas claquer 45 points un soir en mode Kobe Bryant et seulement 15 points à 5/15 le lendemain. Il y avait pas mal de doutes concernant son duo avec Jayson Tatum dans les dernières années et les Jay Brothers ont su en dissiper un paquet en atteignant les Finales NBA mais la question est désormais de savoir s’ils peuvent mener Boston jusqu’au sommet de la pyramide. Cela passe par un Jayson Tatum qui confirme sa forme MVP de la seconde partie de saison mais aussi un Jaylen Brown intraitable des deux côtés du terrain. La récompense, elle sera toute trouvée. De 1, ne plus se retrouver dans les rumeurs. De 2, aller chercher une prolongation sympatoche à la fin de la prochaine saison. On parle d’un potentiel deal de 165 millions sur 4 ans. Voilà une bien belle motivation.

Malgré ses prouesses printanières et son rôle primordial à Boston, Jaylen Brown aurait pu faire ses valises cet été. La preuve que le Jay Brother a encore un palier à franchir pour se rendre vraiment indispensable du côté de Beantown. Et s’il passait le cap en 2023 ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top